Ghana :ouverture de la première bourse des produits agricoles

La Ghana Commodity Exchange (GCX) la bourse des matières premières du Ghana a ouvert ses portes.. Le président Nana Akufo-Addo a officiellement lancé le début des activités ce mardi 06 novembre 2018, à accra. Cette plateforme d’échanges à capitaux publics est la première du genre en Afrique de l’Ouest.

0
111

La Ghana Commodity Exchange (GCX)  vise à garantir aux agriculteurs l’accès aux marchés. Elle vise également à assurer la stabilité des prix et l’amélioration de la productivité du secteur agricole..

D’après le président Akufo-Addo, cette plateforme de négoce de produits agricoles constituera « l’un des principaux moteurs de la réalisation de la vision de son gouvernement, qui ambitionne de faire du pays, un hub agricole régional ». Détenue à 100% par l’Etat, cette bourse prévoit de commercialiser la première année entre 30 000 tonnes et 50 000 tonnes de produits.

« Cette plateforme vise à créer une nation optimiste, sûre d’elle et prospère par l’exploitation rationnelle et efficiente des ressources humaines et naturelles du pays » a-t-il estimé

Dans un premier temps, la plateforme se concentrera sur les produits de base, comme le maïs, le soja, les haricots secs, le mil, le sorgho et l’arachide. D’autres produits seront ajoutés par la suite, dans 12 à 24 mois, comme la noix de cajou, le bois d’oeuvre, le beurre de karité, etc. et même le cacao. Elle compte par la suite d’ici trois ans y intégrés des métaux, des minéraux, du pétrole et du gaz.Les premiers échanges à la GCX ont donc commencé avec le maïs blanc et le maïs jaune.

Selon toujours le président, environ un million d’agriculteurs ghanéens seraient intégrés dans la bourse et dans le système de récépissés d’entrepôt au cours des 18 prochains mois. « Les agriculteurs disposeront désormais d’un stockage sécurisé pour leurs récoltes et de bonnes pratiques de gestion d’entreposage ». A-t-il indiqué.

. Pour  Kojo Oppong-Nkrumah, ministre de l’Information du Ghana,les agriculteurs pourront utiliser leurs produits comme garantie et gérer les risques de crédit et de défaut des emprunteurs. Ils auront  également, directement accès aux informations en temps réel sur les marchés et les prix directement par  la messagerie texte.

Pour rappel, Le Ghana est un pays riche en matières premières  Son économie est principalement agricole mais le secteur des services s’est beaucoup développé depuis le début des années 2010. Aujourd’hui, le pays souffre d’un ralentissement économique lié à la chute des cours des matières premières. La Ghana Commodity Exchange (GCX) est ainsi considéré comme un levier de développement de l’économie du pays .

Meliane Nomel

 

 

 

 

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici