Abidjan met en circulation des taxis équipés d’un système de paiement électronique

1
11
Le gouvernement ivoirien a lancé ce dimanche 26 novembre à Abidjan des taxis compteurs de « seconde génération » équipés d’un système  « sécurisé et de paiement électronique ». Ces taxis circulent depuis ce lundi 27 novembre dans la capitale économique ivoirienne.

 

Dénommés « Ivoire Taxi », ces véhicules sont des taxis neufs et modernes, équipés  de tablettes tactiles  offrant la possibilité  de  régler votre course par paiement électronique ou carte bancaire. Et ils vous délivreront  un reçu pour les notes de frais.   En outre, grâce au code  QR, vous  avez directement accès à divers informations, notamment la tarification  et l’identité de votre chauffeur.

 

 

Ces taxis sont également équipés d’un système GPS, pouvant favoriser leur géolocalisation en cas de danger. Ces « applications informatiques sont développées  pour une meilleure gestion. Les clients  veulent se déplacer en sécurité », a indiqué Amadou Koné, ministre ivoirien des transports.

De couleur blanche, traversée de l’orange avec la mention « Ivoire taxi », ces véhicules, au nombre de 100, sont la 1ere phase d’une initiative du FDTR (Fonds de développement du transport routier). Selon le gouvernement ivoirien, « cette initiative est une réponse à la politique de modernisation du parc des taxis. ».

Le FDTR  met donc à disposition un fonds pour accompagner les entrepreneurs qui veulent se lancer dans le transport.  « Ce  n’est pas le gouvernement qui devient le propriétaire de ces taxis. Le gouvernement facilite plutôt les acquisitions par des entreprises », a précisé Amadou Koné.

Par ailleurs, il a indiqué que les chauffeurs sont des professionnels ayant bénéficié d’une formation aux valeurs de civisme.

L’opération « Ivoire Taxi » vise principalement à renouveler un parc automobile à 85% âgé de plus de dix ans.  Selon les chiffres du gouvernement ivoirien, « 14,6% de ces véhicules ont plus de 20 ans et seulement moins de 1% des véhicules en circulation ont moins d’une année’ ».

 

Viviane YOBOUE

1 COMMENTAIRE

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici