Addis-Abeba reçoit la 3è édition de la Semaine Africaine de la Microfinance SAM 2017

0
38
Après Arusha (Tanzanie) et Dakar (Sénégal), la capitale éthiopienne Addis-Abeba abrite du 9 au 13 octobre 2017, la Semaine Africaine de la Microfinance (SAM).  C’est une conférence dédiée au développement de l’inclusion financière en Afrique qui se tient tous les deux ans. Le thème de cette édition, « Accompagner les PME : une nouvelle ère pour la finance inclusive ».

 

La SAM ambitionne de devenir, selon ses organisateurs  « une plateforme africaine commune de réflexions et d’échanges sur les différentes problématiques liées à la microfinance sur le continent ». Tout en favorisant la collaboration entre tous les acteurs de la finance inclusive, notamment les  investisseurs, les Institutions de MicroFinance (IMF), les chercheurs, les banques, les réseaux, les innovateurs, les gouvernements et ONG, entre autre.

 

La semaine sera meublée par  des rencontre entre  les décideurs du secteur, les bailleurs publics et privés, les directeurs d’IMF et les investisseurs en microfinance . Le SAM  proposera également aux participants une vingtaine de formations ou d’ateliers. Il  permettra aussi de nouer des partenariats et conclure de nouvelles collaborations via la foire aux investisseurs. Enfin,  les participants pourront  partager les bonnes pratiques , les outils et les services innovants au niveau national, régional et panafricain, lors du salon de l’innovation.

 

Accompagner les PME : une nouvelle ère pour la finance inclusive 

 

Cette année, la SAM portera sur le thème suivant : « Accompagner les PME : une nouvelle ère pour la finance inclusive ». Un thème qui permettra d’aborder la mésofinance, c’est-à-dire le financement et développement des très petites, petites et moyennes entreprises (TPE/PME).

Le terme mésofinance désigne un segment de l’offre de financement à l’entreprise généralement peu ou pas développé par les institutions de microfinance et par les banques.
 

Ce segment peut se définir comme compris entre le plafond des prêts relevant de la microfinance et le plancher du crédit bancaire. Entre ces deux limites se trouve un chaînon manquant où les petites et moyennes entreprises peinent à se financer et à se développer.

Au Nord comme au Sud, le segment des TPE/PME représente l’un des principaux moteurs de croissance économique et de développement de l’emploi.

L’objectif de la conférence consiste donc à explorer les différentes solutions pour accompagner les entreprises issues de secteurs différents dans leur transition du stade de micro-entreprise à moyenne entreprise.

 

 

La Semaine Africaine de la Microfinance est organisée à l’initiative des réseaux africains  tels que AMT (African Microfinance Transparency) , MAIN (Microfinance African Institutions Network), ainsi que AFRACA (Association Africaine du Crédit Rural et Agricole) avec le soutien de la Coopération luxembourgeoise.

 

Pour rappel, en 2015, le SAM avait réuni  à Dakar (Sénégal)  547 participants venus de 49 pays et près de  300 organisations représentées.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici