Actualité Assurance Assurance Non Vie Assurance Vie

Assurance agricole indicielle : bientôt un projet pilote en Côte d’Ivoire

La Côte d’Ivoire va bientôt développer un projet pilote d’assurance indicielle agricole.  C’est l’information principale de l’atelier de restitution des résultats des études du Mécanisme mondial pour l’Assurance indicielle ou Global index insurance faciilty (GIIF), tenu ce vendredi 19 janvier 2018, à Abidjan (Côte d’Ivoire).

 

Le Global Index Insurance Facility (GIIF) a réalisé en 2017  une étude sur 4 filières agricoles ivoirienne notamment  le riz, le coton, le maïs et le cacao. Au terme de cette étude, 2 à 3 filières  présentant  un potentiel pour le développement d’un projet pilote d’assurance indicielle agricole dans le pays , ont été identifiées. Cela se fera via une assistance technique et un accompagnement financier des sociétés d’assurance locales souhaitant développer  ce type d’assurance .

 

Selon Fatou Assah, directrice du GIIF, la phase pilote de mise en œuvre prévue pour juin 2018, se fera avec « deux ou trois compagnies d’assurance locales ». Cette phase verra le renforcement des capacités techniques de ces compagnies, des acteurs du monde agricole ainsi que de la Sodexam, la société météorologique nationale.

Concrètement, le GIIF se chargera d’octroyer une subvention directe aux compagnies d’assurance éligibles pour la mise en œuvre du projet. Cela via  le transfert de risque et le renforcement de capacités des acteurs de l’offre.  Ainsi la filiale de la Banque mondiale se chargera de former, de sensibiliser, d’accorder un appui technique pour le design des indices et la tarification, entre autres.

 

Quant aux  compagnies d’assurance locales, elles devront mettre en place des équipes spécifiques et élaborer des partenariats avec des intermédiaires. Notamment  les coopératives de producteurs, les compagnies d’agribusiness, les banques et institutions financières pour la distribution des produits indiciels.

« Nous comptons tout boucler avec nos partenaires opérationnels afin de démarrer la phase pilote au mois de juin pour la prochaine campagne agricole », a indiqué Fatou Assah.

Pour Cassandra Colbert, représentante régionale de la SFI « la Côte d’Ivoire a une masse critique qui permet à ce type d’assurance de prospérer ».

 

Organisé par le groupe de la Banque mondiale, à travers son pôle Finance et Marchés, ce programme GIIF fait partie du pôle Finance et Marchés de l’institution bancaire. Il est multi-donateur et appuie le développement et la croissance des marchés locaux pour l’assurance indicielle/catastrophique dans les pays en développement.  Principalement en Afrique subsaharienne, en Amérique Latine, dans les Caraïbes et en Asie-Pacifique.

Pour rappel, l’assurance indicielle est  un type d’assurance innovant, permettant d’assurer les agriculteurs à moindre coût et en fonction des indices météorologiques.

 

 

Viviane YOBOUE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *