Banque : UBA réalise un bénéfice net semestriel de 114,2 millions $

0
34
Le groupe bancaire United Bank for Africa (UBA) a annoncé un bénéfice net de 42,3 milliards de nairas (114,2 millions $) pour le compte du premier semestre s’achevant au 30 juin 2017. C’est une forte hausse comparée au résultat net de 27,1 milliards de nairas dégagé sur la même période en 2016.

 

 

UBA indique qu’un ajustement dans la prise en compte des certaines données financières, intervenu entre temps, a contribué à doper l’écart. Il n’est pas exclu que le groupe ait également bénéficié d’une baisse du taux de change entre le naira qui est sa monnaie de consolidation des résultats, et les monnaies des autres pays où il opère. Mais au-delà de ces paramètres, ses performances d’exploitation bancaire ont été assez solides.

Les revenus d’intérêts  du groupe nigerian , ont bondi de 47 milliards de nairas, renforcés par la progression des intérêts perçus sur des prêts à terme,  les revenus des placements effectués sur les bons et les obligations du trésor public nigérian. Dans le même temps, le groupe a bénéficié d’une hausse modérée de ses charges d’exploitation et des dépréciations sur prêts et actifs.

UBA , au cours du 1er semestre 2017, a poursuivi sa stratégie de mobilisation de ressources à faible coûts, auprès d’institutions de financement au Nigéria, en Afrique, ou en Europe . Afin de continuer de couvrir des secteurs marginaux (export, PME) avec des facilités d’accès aux capitaux.

Malgré ces solides performances UBA doit encore travailler sur un certain nombre de segments.

Sa trésorerie, bien que confortable, a légèrement reculé sur la période. un autre enjeu majeur est celui de véritablement réaliser les promesses de la Côte d’Ivoire. Dans ce pays qui est la principale économie de l’UEMOA, avec un poids équivalent à 40%, UBA peine à générer un chiffre d’affaires conséquent. Ses revenus y ont été de 3,8 milliards de nairas pour une contribution au bénéfice net de seulement 24 millions de nairas.

En comparaison, le Cameroun dont l’économie est plus petite et qui est le hub en zone CEMAC lui a procuré 7,4 milliards de nairas de revenus et un bénéfice net proche de 2 milliards de nairas.

UBA est présent dans 19 pays africains.

 

Avec Agence Ecofin

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici