Benin / Lutte Anti-Corruption : après les audits, place à la justice

0
191
Patrice Talon , président du Benin
Le gouvernement béninois a décidé de confier à la justice les affaires de corruption qui secouent les structures et entreprises publiques du pays. Les résultats des audits lancés dès avril 2016, par Patrice Talon ont révélé  plusieurs dysfonctionnements, dans la gestion des fonds notamment dans les secteurs du coton et de la microfinance de 2013 à 2016.

 

Les enquêtes menées principalement dans les secteurs de la production du coton et de la microfinance ont révélé de très graves irrégularités dans les établissements publics.

Ainsi la mission d’audit organisationnel, technique et financier de la filière du coton au Bénin pour les campagnes 2013-2014, 2014-2015 et 2015-2016.a dévoilé une perte évaluée à 125 milliards de francs CFA. Le rapport souligne également « des défaillances dans l’organisation du cadre institutionnel transitoire de gestion de la filière, dont le fonctionnement a été caractérisé par l’absence de règles précises et des confusions de responsabilités ».

 

Du côté de la microfinance, la gestion du Fonds national de la microfinance (FNM) au titre des exercices 2013-2016 présente également « beaucoup d’irrégularités inacceptables ». « De graves irrégularités qui ont occasionné des pertes de ressources publiques à hauteur de 40,6 milliards de FCFA », fait observer la mission d’audit organisationnel.

Le chef de l’Etat Patrice Talon a  confié à la justice béninoise le soin d’instruire ces dossiers. La justice procédera donc à l’interpellation des responsables à différents niveaux de la gestion des structures ciblées de l’Etat. Elle statuera aussi selon les dispositions de la loi portant sur la lutte contre la corruption et autres infractions connexes au Bénin.

 

La lutte contre la corruption est affichée comme l’un des combats permanents des gouvernements béninois depuis les années 90. De nombreuses études commanditées aussi bien par les bailleurs de fonds que par les autorités gouvernementales ont révélé que la corruption fait perdre chaque année au Trésor béninois des milliards de FCFA.

 

Avec la Tribune Afrique

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici