BNP Paribas cède cinq de ses filiales africaines

0
236

La banque française BNP Paribas s’apprête à céder 5 de ses filiales africaines. Notamment celles du Gabon, de la Tunisie, du Mali, du Burkina Faso et  de la Guinée.  Cette cession est due à plusieurs raisons dont  quelques tensions avec les partenaires locaux et le faible dynamisme de ces marchés africains.

Dans un communiqué en avril 2019, le groupe a indiqué l’ouverture d’une « réflexion stratégique »  pour la cession de ses  filiales africaines. Plusieurs raisons animent cette décision. A savoir l’insécurité qui séjourne dans des pays comme le Mali et le Burkina.

 Le retrait de ces 5 filiales renvoie donc à  5 le nombre de filiales du groupe encore présente sur le continent  africain. Celles du Sénégal, de la Côte d’Ivoire, de l’Afrique du Sud, de l’Algerie et du Maroc.

Pour rappel, BNP Paribas est une banque française, la première banque de la zone euro par ses actifs. La banque constitue l’un des piliers de l’industrie bancaire française. Elle est coté au premier marché d’Euronext Paris et fait partie de l’indice CAC 40. 

Meliane Nomel

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici