Bourse Echos de la BRVM Toute l'actualité de la Finance

Bourse : Bientôt l’ouverture de la BRVM aux compagnies minières

Le Directeur Général de la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM), Dr Edoh Kossi Amenounvé a annoncé ce lundi 11 décembre 2017, un projet d’ouverture de la Bourse aux compagnies minières. C’était à la faveur de la visite d’une délégation de délégués commerciaux canadiens dans la sous-région, conduite par l’ambassadeur du Canada en Côte d’Ivoire Julie Shouldice.

 

« C’est un projet que nous avons d’ouvrir la Bourse aux compagnies minières. Nous avons commencé les discussions avec les équipes de l’ambassade (Canada, ndlr)  et les équipes de la Bourse de Toronto », a révélé le DG de la BRVM. Pour rappel, plusieurs compagnies minières canadiennes exercent dans la région ouest africaine et particulièrement en Côte d’Ivoire.

 

Edoh Kossi Amenounvé a également indiqué « qu’au démarrage de la Bourse, l’Agence canadienne pour le Développement international a été l’un des premiers partenaires financiers de l’institution. ».  Elle est intervenue « pour les études mais également pour l’élaboration d’un certain nombre de textes et aussi pour la formation des premiers courtiers de la BRVM dans les années 95 à 98 », a-t-il souligné.

 

Par ailleurs, entre 2000 et 2012, l’Institution a bénéficié de l’appui de l’Agence Canadienne pour le Développement international et de l’Agence Française de Développement, avec le soutien de la Banque mondiale, pour lancer et mettre en œuvre les grandes reformes.

Notamment la réforme des garanties, l’introduction de la notation, la création du marché hypothécaire, la revue des textes, la revue de la tarification et l’harmonisation de la fiscalité.

 

Pour sa part, Julie SHOULDICE, l’ambassadeur du Canada en Côte d’Ivoire, a relevé « l’énorme potentiel qui se présente avec la BRVM ».  « Il y’a un intérêt de commerce de la part du Canada dans la région. Nos domaines d’intervention sont le système bancaire, l’agro-alimentaire, les mines, le pétrole et le gaz. » a-t-elle indiqué.

 

En Côte d’Ivoire, les entreprises canadiennes sont présentes dans les mines, dans l’agro-alimentaire, et aussi dans l’ingénierie.

 

Viviane Yoboué Avec Abidjan .net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *