Bourse Echos de la BRVM Interview de la Semaine Toute l'actualité de la Finance

Bourse : les pays de l’UEMOA affiche un réel intérêt pour les Fonds Communs de Placement

Le Fonds commun de placement (Fcp) commence à susciter un  réel engouement en Afrique, particulièrement dans la zone de l’Union Economique Monétaire Ouest Africain(UEMOA).                             M. Kalidou Diallo , Directeur Général de CGF Gestion  s’est exprimé sur la question lors d’un déplacement à Abidjan ( Côte d’Ivoire).

 

“Cet intérêt relevé sur le marché financier est dû à  l’ensemble des initiatives de la Bourse régionale des valeurs mobilières (Brvm) “ .  Notamment la communication orientée sur ces marchés financiers et  au travail de promotion des acteurs dans presque tous les pays de l’ UEMOA . A indiqué  M. Kalidou Diallo au micro de nos confrères de la Radio Al Bayane Abidjan lors de l’émission “Economia” du  20 mars 2018.

 

Pour Kalidou Diallo, cet engouement  favorisera en outre, la connaissance des fonds de placements  et de ses acteurs au grand public. Mais également les autorités de régulations travaillant sur ces fonds aux  côtés de la BRVM .  Par ailleurs “les différents acteurs que sont les sociétés de gestion d’OPCVM, sociétés d’intermédiation SGI  se feront connaître” a déclaré le Directeur de CGF . Ainsi que  le Conseil régional de l’épargne public et des marchés financiers, au niveau de la zone UEMOA.

 

Selon M. Diallo, le  Fond Commun de Placement (FCP)  devient en plus d’un outil d’épargne ,un  levier de développement de l’afrique. « Quand vous achetez une action, vous financez une entreprise et quand vous achetez une obligation, vous financez un émetteur ou un Etat pour la réalisation de projets». a t il souligné

 

Pour rappel,  à l’initiative conjointe de CGF Bourse et de CGF Gestion ,    Le premier Fonds commun de placement islamique de l’espace UEMOA a été lancé le 12 avril 2017 à Dakar ( Senegal).  Dénommé « Al Baraka » et entièrement « halal », ce fonds vient combler les besoins des investisseurs désirant effectuer des placements qui respectent les préceptes de la Charia .

Le FCP AL BARAKA est agréé par le Conseil régional de l’épargne publique et des marchés financiers (CREPMF), l’autorité de régulation du marché financier de l’UEMOA. Il est distribué par les  SGI sénégalaises CGF Bourse, Impaxis Securities, Everest Finance et ABCO Bourses.

 

“ Tout fonds commun de placement éthique, doit respecter les cinq principes de base de la finance islamique” a affirmé Kalidou Diallo . Notamment l’interdiction de l’usure, le partage des pertes et profits entre les détenteurs entre autres . Ainsi que l’interdiction des secteurs illicites tels que l’alcool, armement, jeux du hasard. Egalement l’interdiction du risque excessif que l’on retrouve dans les règles de la finance islamique et l’adossement à un actif tangible.

 

 

Pour rappel, le fond commun  de placement est un moyen de placement collectif d’une  épargne ou trésorerie dans l’optique d’avoir une rentabilité . les épargnants partagent ainsi les revenus nets du fonds proportionnellement aux montants placés. Investir dans un fonds commun de placement est une façon simple, accessible et peu coûteuse de rentabiliser son épargne.

 

Meliane Nomel avec LeJecos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *