Banque Le Manager de la semaine Toute l'actualité de la Finance

Cameroun : Alain Ripert, directeur général de la BICEC n’a pas démissionné

Dans son édition du lundi 27 novembre, le quotidien  camerounais « Le Jour » annonçait la démission de Alain Ripert, Directeur Général de la Banque internationale du Cameroun pour l’épargne et le crédit (BICEC).  Suite à ces allégations, l’institution bancaire a  publié ce mardi 28 novembre, un démenti  dont nous avons reçu copie.

 

« M. Alain Ripert ne démissionne pas de son poste de Directeur Général – Aucune lettre de démission n’a été déposée, de plus aucun conseil d’administration ne s’est tenu le 04 novembre 2017. », peut-on lire dans le communiqué de presse signé par Corinne Mpondo Mboka Directrice marketing et communication de la BICEC.

Ledit communiqué précise également que  «  la présence de  Alain Ripert à son poste est effective ».

 

En outre, l’institution bancaire tient à rassurer ses partenaires et clients que la priorité de son Directeur General reste « les grands projets de la banque qui poursuit sa campagne des  55 ans ». Le communiqué souligne également que  la BICEC«  met tout en œuvre pour conforter sa 1ere place de banque au Cameroun en termes de produit net bancaire. ».

 

Selon les derniers chiffres publiés,  2017 se présente sous de meilleures auspices pour la banque.  Ainsi, son Produit net bancaire (PNB)  a franchi la barre de 60 milliards de francs CFA, soit 10 milliards de francs CFA de hausse par rapport à 2016. La BICEC a également enregistré des recettes de l’ordre de 550 milliards de francs CFA, pour un encours de crédit de 500 milliards de francs CFA.

 

Par ailleurs, la banque se réserve le droit « d’apporter des suites judiciaires eu égard au caractère préjudiciable » de cet article.

Pour rappel, la BICEC, filiale du groupe français des Banques populaires et Caisses d’épargne (BPCE),  est l’un des premiers réseaux bancaires du Cameroun avec 39 agences et 340.000 clients.

 

Ci- dessous le communiqué de presse

 

Communiqué Bicec

 

Viviane YOBOUE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *