Digital

Copyright: SUNU ASSURANCES

 

 

 

 

 

Le secteur de l’assurance en Côte d’Ivoire est un marché concurrentiel, il est constitué de 29 compagnies ( Source- Association des sociétés d’assurances en Côte d’Ivoire-2015).

La concurrence entre les acteurs du marché est arrivée à saturation, ce qui devrait donc amener les acteurs du marché à se focaliser sur le client et utiliser les outils numériques pour booster leur visibilité et anticiper sur leurs ventes.

Le comportement du consommateur a changé , il a parfaitement associé internet à son quotidien, il faut donc que les marques aillent à sa rencontre, en intégrant pleinement son cycle d’achat. Le consommateur est désormais un Consom’acteur.

Mais le Digital doit rester un outil parmi tant d’autres. Il ne doit pas faire disparaître le contact entre l’assureur et l’assuré.  Ainsi, il revient aux assureurs de repenser la gestion des sinistres. Le digital doit être par exemple au coeur de la prévention et de la gestion des sinistres. Bien gérer cette étape pourra permettre aux compagnies de conserver leurs portefeuilles clients et en acquérir d’autres.  Prenons pour exemple l’application “My Predict’’ en France, qui est une application pour la gestion et la prévention des risques. Il est doté d’un support cartographique qui permet la visualisation des risques en cours pour une meilleure prise en compte des messages préventifs.  Au Kenya, nous avons Takaful qui est un service financier qui permet aux agriculteurs pastoraux du nord du Kenya de s’assurer contre la perte de leur cheptel en cas de sécheresse et d’être indemnisé. Hormis la création de nouveaux produits, les compagnies d’Assurances devront réfléchir sur un nouveau mode de distribution.

Copyright: Slate Afrique. – Takaful, l’assurance agricole

Réflexion sur de nouveaux canaux de distribution

SUNU Assurance, à travers son partenariat avec Orange Côte d’Ivoire et AXA, via son partenariat avec Jumia Côte d’Ivoire   sont des compagnies pionnières dans la dématérialisation des produits et services d’assurances en Côte d’Ivoire pour gagner de nouveaux clients. Le fait d’ouvrir plusieurs agences sur l’étendue du territoire, n’est pas la solution, parce que cela engendre des coûts en terme de logistique et de ressources humaines. La solution est la dématérialisation des services. Une compagnie d’Assurances peut par exemple contacter une agence spécialisée  dans le digital marketing ou des bloggeurs pour revendre leurs produits. Il est plus facile pour ces deux entités de toucher une large clientèle. Car comme l’estime Benjamin Bonnell, Directeur Général de April, “les petits courtiers n’apportent pas vraiment de la valeur ajoutée”. April a d’ailleurs innové dans le domaine au Sénégal, en investissant dans des circuits alternatifs, en proposant ses produits et services dans des stations mobiles au Sénégal.

Les compagnies d’Assurances peuvent au-delà du marketing direct, miser sur les agences digitales et les blogueurs pour revendre leurs produits. Il est plus facile pour ces deux entités de toucher une plus large clientèle.