Banque Microfinance Toute l'actualité de la Finance

CÔTE D’IVOIRE : 500 millions de FCFA pour la promotion de l’entrepreneuriat féminin

Le gouvernement ivoirien va mettre plus de 500 millions de FCFA  à la disposition de onze (11 ) systèmes financiers décentralisés(SFD). Ces fonds serviront à la promotion de l’entrepreneuriat féminin et à l’appui  des institutions de micro-credits qui sont très sollicités.

 

L’annonce a été faite ce lundi 12 février 2018 ,à Abidjan  par Mariatou Koné, ministre de la femme de la protection de l’enfant et de la solidarité.  C’était à la faveur de  la double cérémonie de signature de conventions de collaboration avec des systèmes financiers et la remise de chèques relatifs aux ristournes de prêts octroyés.

Cette action s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Fonds national « Femmes et développement » créé par décret en 2014. Il  favorise l’accès au financement  aux femmes démunies pour la création d’activités génératrices de revenus.

 

Ce sont plus de 500 millions de FCFA qui ont été remis à  onze institutions de gestion de micro-crédits.    Selon kouadio Marie Koné, Coordinatrice du fonds,  Ces 11 systèmes financiers ont été sélectionnés  sur des critères bien précis .  

Ainsi huit  SFD  ont  été retenues sur  la base de leur capacité de remboursement  au vue des collaborations antérieures. Tandis que trois nouveaux  font leur entrée . Ces  onze  structures de microfinance seront  donc chargés de la redistribution du fonds.

 

« Ce sont des fonds que l’Etat met à la disposition de ces structures de micro finances qui accordent des crédits aux femmes avec un taux de 1% sans aval à des taux très souples .” a expliqué Mariatou Koné.

Toutes les femmes sont éligibles; Nul besoin  d’avoir un aval , une caution encore moins une épargne préalable. En outre, les prêts vont de 50.000 à 500.000 FCfA à titre individuel et de un million et plus pour les associations de femmes selon la Ministre .

 A la seule condition  de ‘’monter son projet et montrer ses capacités de remboursement même si on ne demande pas d’aval’’, a précisé Mariatou Koné.

 

Pour  rappel ,  depuis 2007  environ 11 000  femmes ont bénéficié de ce Fonds , dont 1200 en 2017 . Et  “le taux de recouvrement est satisfaisant. Nous sommes à 98%’’ s’est félicitée Mariatou Koné, ministre de la femme de la protection de l’enfant et de la solidarité.

 

Nomel Meliane avec APAnews

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *