Côte d’Ivoire/Assurance : Fin des travaux de la 3 ème édition du SADA

Les travaux de la 3ème édition du Salon Africain Des Assurances(SADA) ont pris fin ce vendredi 13 septembre 2019 à Abidjan, Caistab. Ce fut 2 jours de débats, d’échanges des acteurs du secteur de l’assurance et du digital autour du thème : «Digitalisation de l’assurance au profit de la population». Plus de 1000 personnes ont pris part à cette grande messe de l’assurance.

0
269

Cette 3 ème éditon du SADA a permis de discuter autour des thématiques sensibles à l’actualité de la digitalisation de l’assurance en  Côte d’Ivoire, voire d’Afrique. De la transformation digitale des compagnies d’assurances à la digitalisation des services administratifs, agricoles et régulatrice des assurances, tout a été passé au peigne fin. Et ce, afin d’avoir une assurance avec des services de qualité qui passe forcément par la digitalisation des services et produits d’assurance

« les compagnies d’assurances ont intérêt à se digitaliser au risque de disparaitre »  a affirmé Valerie Kouamé Commissaire générale du SADA.

Abordant le sujet des bouleversements capitaux de la transformation digitales des sociétés d’assurances, Sam DJEHICHE consultante internationale, Founder et Général Manager de Digiskills , France a souligné que les compagnies d’assurances ont commencé à embrasser l’ère digitale depuis 2010. Pour elle, l’internet représente un atout très important ou même puissant pour les compagnies d’assurances.

Et qui parle de digitalisation parle de cybersécurité,  Désiré Ebi ,expert en sécurité et cybercriminalité( EY), a déclaré pour sa part que « chaque organisation doit mettre en  interne une organisation pour suivre la sécurité de l’organisation ». Pour lui, « Toute démarche de digitalisation va devoir passer par le processus de sécurité des données ».

En outre, le lieu a été le mieux indiqué pour  Diallo Daniel, secrétaire Général de L’Association Des sociétés d’Assurances de Cote d’Ivoire (ASACI) , d’annoncer que « Bientôt la CNPS mettra en ligne une plateforme de paiement des cotisations en ligne »

Plusieurs sujets ont été aussi abordés notamment « Assurance et monde Agricole : Enjeux et défis à l’ère de la digitalisation,  l’expertise automobile  à l’ère de la digitalisation  en assurance. Ainsi que «  archivages électronique dans le milieu des assurances et  la digitalisation des produits de micro assurances. »

.Les solutions trouvées au cours de ces débats permettront une amélioration des services et produits de l’assurance grâce au digital, par ricochet, une hausse du taux de bancarisation en Afrique.

Par ailleurs, la possibilité a été accordé aux acteurs du secteur d’assurance de saisir des opportunités pendant des après-midi de B2B au cours de ces deux jours.

Pour rappel,  le Salon Africain Des Assurances ( SADA) est une plateforme interactive entre assureurs et assurés. L’objectif de cette rencontre est “d’institutionnaliser le SADA et l’étendre à l’espace UEMOA ensuite à l’Afrique”. A affirmé Valerie Kouamé, la commissaire générale de événement.

Meliane Nomel

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici