Côte d’Ivoire : La BICICI s`engage dans l`amélioration du plateau technique du secteur privé de la santé

0
380
La Banque internationale pour le Commerce et l’Industrie de Côte d’Ivoire (BICICI) a procédé au lancement ce mercredi 20 septembre à Abidjan (Côte d’Ivoire), de « MEDICARE », son offre spécifique à destination des professionnels de la santé. Ce  fut l’occasion d’échanger  sur la nécessité de mobiliser les financiers  pour l’amélioration du plateau technique du secteur de la santé, notamment au niveau du privé.
 

Chaque année, les ressortissants de l’Afrique de l’ouest  dépensent  entre 25 et 50 milliards de F CFA  pour aller se faire soigner en Afrique du Nord ou en Europe. Ces chiffres révélés par Jean-Louis Menann-Kouamé, Directeur général de la BICICI, justifie amplement selon lui, «  la nécessité pour les investisseurs, les financiers et les banques de contribuer à l’élargissement, à la modernisation et au relèvement du plateau technique des établissements de santé privés. ».
Ainsi, en s’inscrivant dans la dynamique d’appuyer le secteur privé de la santé, les banques permettront à leurs clients d’enregistrer d’importantes retombées. Ils n’auront pour la plupart plus besoin d’aller se faire soigner à l’étranger, à des coûts faramineux.

Aussi « la BICICI souhaite résolument contribuer de façon structurée et à l’échelle de ses moyens au renforcement qualitatif du plateau technique sanitaire ivoirien. » a indiqué Jean-Louis Menann-Kouamé.

 

Abidjan,Mercredi 20 septembre. Lancement Medicare , offre spécifique Bicici pour les professionnels de la santé.

 

« L’offre MEDICARE pour les professionnels de la santé, s’adapte à tous les besoins. Pourvu que cela développe le secteur de la santé privée en Côte d’Ivoire. Ce, en vue d’offrir des soins de qualité aux ivoiriens et attirer les malades de la sous région. » a précisé, le Directeur Général.

Par ailleurs, Jean-Louis Menann-Kouamé a rappelé l’engagement depuis plusieurs décennies de la BICICI en faveur de l’amélioration des conditions de santé des Ivoiriens. Il en veut pour preuve le soutien depuis les années 70 de la banque au bénéfice du secteur de la pharmacie en Côte d’Ivoire. Notamment, dans la construction, l’équipement et l’exploitation des officines.

Bernard Yapo Akpesse, représentant le ministre de l’Economie et des Finances a dit le soutien du Gouvernement à ce projet. Medicare « devra permettre, non seulement d’accroître les offres de santé, mais aussi offrir un accès aux soins de qualité aux standards internationaux sur place. » a-t-il déclaré.

 

Le lancement de « Medicare » a rassemblé plus de 450 participants dont l’Ordre des Chirurgiens-Dentistes, l’Ordre des Pharmaciens, l’Ordre des Médecins, le Syndicat des Chirurgiens-Dentistes, le Syndicat National des Médecins Privés, l’Association des Cliniques Privées et l’Association des Etudiants en Pharmacie.

Deux panels ont meublé cette rencontre sur les thèmes suivants : les solutions pour le financement des professionnels du secteur privé de la santé  ainsi que  les besoins des professionnels du secteur privé de la santé.

 

Il est à noter que deux chèques ont été remis à des professionnels de la santé. Ainsi le collectif des Chefs de Services du CHU de Yopougon a bénéficié d’un chèque de 20.000.000 Fcfa pour une formation du personnel à l’hygiène. Tandis que le Dr KOUADIO Gisèle a reçu 7.800.000Fcfa pour effectuer un stage à Nice dans les domaines de la parasitologie, de la micrologie et des nouvelles techniques de diagnostic.

 

Viviane YOBOUE

 

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici