Côte d’Ivoire: l’affaire SAF-Cacao empêche les banques de financer les exportateurs locaux

Selon l’agence de presse Reuters, les banques ivoiriennes refuseraient de financer les achats de fèves de cacao par les exportateurs locaux. Cette aide financière qui leur permettrait de financer la nouvelle saison de cacao. Elles demanderaient une garantie avant de les “pré-financer”. Vu les engagements non honorés de l’entreprise d’exportations de cacao, SAF-Cacao de la campagne passée.

0
17

Ce refus des  banques Ivoiriennes s’expliqueraient par le fait qu’elles aimeraient avoir l’assurance de se voir rembourser la dette de FCFA 160 milliards ($ 279 millions) de SAF-Cacao. Somme que Saf-cacao doit aux entreprises financières Ivoiriennes. Séquelles de la crise de l’année dernière. Ainsi, les banques qui tentent de recouvrer leurs créances sont durement touchées par le montant élevé de la dette non remboursée par les producteurs.

Ainsi, se verraient refuser un pré-financement des banques, les exportateurs qui ne proposeront pas de garanties.

“Cette campagne, les banques ne veulent pas pré-financer. Elles demandent tellement de garanties qu’il est impossible de leur fournir” , a expliqué un exportateur, interrogé par Reuters.

Cette situation vient “augmenter le risque de défauts et la forte dominance des entreprises étrangères” sur la filière, notamment Cargill, Cemoi, Olam, SucDen, Barry Callebaut, Touton.

Par ailleurs, les exportateurs locaux représentent 20 à 30% des 1,7 Mt de contrats à l’export vendus par le Conseil du café-cacao cette campagne.Selon une source industrielle citée par Reuters. Depuis mai dernier, le cours mondial de cacao a baissé . La première échéance sur New York a perdu 22% de sa valeur et 12% à Londres.

Pour rappel, l’ancien N°1 ivoirien des exportations de cacao, SAF-Cacao a fait l’objet d’une liquidation judiciaire ordonnée par un tribunal en juillet dernier. Suite à des difficultés financières empêchant la compagnie d’honorer ses engagements pendant les saisons 2016-2017.

Meliane Nomel

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici