Croissance des PME : un nouveau rôle pour la microfinance ?

0
74
La Semaine Africaine de la Microfinance (SAM) est une conférence organisée à l’initiative des réseaux africains AMT (African Microfinance Transparency) et MAIN (Microfinance African Institutions Network), et par ADA avec le soutien de la Coopération luxembourgeoise. L’évènement qui se tiendra à partir du 09 octobre en Ethiopie,  rassemblera des acteurs de la microfinance  (investisseurs, IMF, chercheurs, banques, réseaux, gouvernements, entre autres).

 

SAM est une plate-forme africaine unifiée pour échanger et réfléchir sur l’avenir du secteur. La SAM vise ainsi à constituer la plateforme majeure pour la microfinance en Afrique, qui permettra d’offrir un véritable cadre de réflexion et d’échanges, d’accélérer l’inclusion financière et la croissance économique du continent.

 

Les objectifs de la SAM

  • créer un espace commun d’échanges et de dialogue sur les problématiques de la microfinance du continent ;
  • promouvoir la collaboration des acteurs de l’inclusion financière afin de faire progresser de nouvelles approches technologiques et faciliter les partenariats public-privé ;
  • partager et diffuser les leçons et les expériences partagées lors des sessions de la SAM en publiant annuellement un rapport de conférence et en relayant les actualités du secteur tout au long de l’année via le site internet ;
  • favoriser les synergies entre réseaux d’émergence régionale et continentale mais aussi entre les différents acteurs du secteur via une plateforme d’échanges en ligne ;
  • impliquer les acteurs stratégiques tels que les représentants des pouvoirs publics (Ministères des Finances, représentants de commissions parlementaires. etc.), les banques centrales et les autorités de régulation et de supervision, les organisations régionales et sous régionales africaines, les banques, les professionnels du secteur financier, les sociétés d’assurance et les acteurs de la société civile impliqués dans l’inclusion financière ;
  • associer également le monde académique et de la recherche dans la préparation et l’organisation de l’agenda de la conférence ;
  • rationaliser l’organisation des rencontres des institutions de microfinance et de leurs regroupements.

 

Les 4 réseaux régionaux (AMT, AFMIN, AFRACA et MAIN) qui organisent cette conférence rassemblent à eux seuls 140 IMF et 23 associations professionnelles d’IMF, qui elles-mêmes représentent plus de 1.400 IMF venant des quatre coins du continent.

Les autres participants se composent des investisseurs et fournisseurs d’assistance technique qui assistent au Salon de l’Innovation, des agences de notation ainsi que des professionnels actifs dans le domaine de la finance inclusive sur le continent africain.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici