Etat des lieux de la micro-assurance en Afrique de l’Ouest

0
205

En Afrique sub-saharienne, à l’exception de l’Afrique du Sud, le taux de pénétration des assurances est inférieur à

5 %. Dans ces pays, les personnes à faible revenu n’ont pas les moyens de s’offrir les produits d’assurances traditionnels, quand ils ne comprennent tout simplement pas les contrats qui leur sont proposés. Nous pouvons aussi la frilosité des souscripteurs concernant les produits d’assurances.

On désigne par micro-assurance, les systèmes et mécanismes qui permettent d’offrir une protection assurantielle à des personnes dont la situation sociale, le niveau de revenu et/ou la nature d’activité ne permet pas d’être assuré dans les entreprises d’assurances traditionnelles. En Afrique environ 5.4% de la population est couverte par une micro-assurance soit 62 millions de personnes (contre 44 millions en 2011).

 

En Afrique de l’Ouest, le Ghana est le pays qui bénéficie du meilleur taux de couverture de la micro-assurance. Près de 30% de sa population était couverte en 2014. La société Suédoise Bima, qui a noué un partenariat avec l’entreprise de téléphonie mobile Millicom, qui opère sous la marque de Tigo,  utilise le système de facturation de Tigo comme moyen de paiement pour leurs services. Les clients peuvent ainsi choisir de souscrire à la couverture d’assurance proposé et ils sont facturés à partir de leur recharge. En utilisant le système de facturation de Tigo comme moyen de paiement pour nos services, les clients de Tigo peuvent choisir de souscrire à la couverture d’assurance que nous leur proposons. S’ils le font, ils sont facturés à partir de leur recharge.

Avec respectivement 3.4% ; 2.8% et 2.1% de leurs populations couvertes, le Togo, le Burkina Faso et le Bénin viennent loin derrière le Ghana mais avant le Sénégal (1.1%), le Nigéria (1%) et  la Côte d’Ivoire (0,7 %)

 

 

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici