Fintech : Ce que vous devez savoir

Le mot « Fintech » est une contraction de « finance » et de « technologie ». C’est une nouvelle industrie financière qui déploie la technologie pour améliorer les activités financières.. Elle est aussi appélée technologie financière. Que devons-nous comprendre par la notion de fintech? D’où vient’ elle? Quelles en sont les caractéristiques et principes? Et quels en sont les différentes catégories?

0
313

Par extension, l’expression « Fintech » est utilisé pour désigner une société, une startup qui œuvre dans ce domaine.  Elle désigne en effet, une start-up innovante qui utilise la technologie pour repenser les services financiers et bancaires, des startups qui réinventent la finance à l’aide des technologies. Autrement dit, les Fintech regroupent l’ensemble des entreprises qui  utilisent des modèles opérationnels, technologiques ou économiques innovants et disruptifs. Lequel modèle a pour but de traiter des problématiques existantes ou émergentes du secteur des services financiers. 

Caractéristiques et principes des FinTech

Les fintech sont généralement des startups qui maîtrisent bien les technologies de l’information et de la communication. Lesquelles entreprises qui tentent de capter les parts de marché des grosses entreprises en place, qui sont souvent peu innovantes ou en retard dans l’adoption des nouvelles technologies. Leur objectif principale est de  Rendre la finance plus simple et plus accessible, en proposant des services de meilleure qualité et moins coûteux.  Les FinTech se développent en effet dans tous les domaines, de la gestion d’épargne au prêt pour les particuliers, en passant par le financement des entreprises ou le paiement en ligne. Une des grandes caractéristiques des Fintech, c’est leur statut très particulier dans le secteur de la FrenchTech. En effet, étant des entreprises du monde de la finance, elles sont soumises à des réglementations particulières. Ce marché régulé impose des contraintes fortes mais nécessaires pour la protection du consommateur

D’où viennent les Fintech?

Suite à la crise économique de 2008, de nombreux banquiers et traders ont quitté les grands centres financiers de la planète et se sont lancés dans des aventures entrepreneuriales pour repenser le modèle de la finance grâce à l’innovation technologique.

Dans les années 2010, on assiste à une pleine expansion  de ce secteur. car, de nouveaux modèles disruptifs viennent concurrencer les banques et les assureurs traditionnels, par exemple le prêt entre particuliers mais aussi les systèmes de paiement (paiement par mobile, vérification des transactions financières…), d’échanges de devises (WeSwap, PayTop, Revolut) et d’assurance habitation 

Selon le centre national de recherche numérique, le terme” Fintech” a commencé à être utilisé pour des applications de technologie dans l’espace. Bien avant d’être étendu aux consommations plus courantes. Aujourd’hui, les entreprises “Fintech” bousculent les leaders du marché en place en proposant par exemple des services dématérialisés.

Les catégories de Fintech ou famille de Fintech 

  • le Crowfunding

Le crowfunding fait partie de la grande famille des fintech. Il est aussi appelé “ financement participatif”. Il s’agit via une plateforme de crowfunding pour des particuliers de financer les projets d’entreprises ou de création artistique.  Ce financement peut se faire sous forme d’un don (avec ou sans contrepartie matérielle), d’une participation aux fonds propres de la société ou d’un prêt aux PME. cette forme de financement s’appelle le crowdlending. Le crowdlending c’est aussi le “P2P lending” (prêts de particuliers à particuliers). Il  permet aux individus de demander des prêts à la consommation ou de prêter de l’argent sans passer par le canal traditionnel des banques. 

  • applications mobiles et des plateformes  bancaires

Ells font parties du deuxième groupe de fintech. Les plateformes bancaires  permettent de gérer ses activités bancaires.  Que ce soit la maîtrise de ses dépenses ou ses choix d’investissements. Citons par exemple, eToro, le réseau social de trading, qui permet à ses utilisateurs de suivre et de copier les investissements des autres membres du réseau.

  •  les monnaies virtuelles

Les monnaies virtuelles font parties de la 3e famille des fintech. La monnaie virtuelle la plus connue est le système de Bitcoins. Ces derniers temps, des systèmes d’échange monétaire se sont également développés sur le réseau social Facebook, les Facebook Credits, et sur le jeu virtuel Second Life, les Linden Dollars.

  • paiement électronique 

Dernière catégorie des fintechs: le paiement électronique via son smartphone et sur Internet, chez des commerçants ou sur les plateformes de e-commerce. C’est notamment le cas d’un système tel que PayPal le plus célèbre,wizal ou encore sikka money( implantés aussi en Côte d’Ivoire) qui permettent de payer ses achats ou de recevoir de l’argent de façon sécurisée, sans avoir à transmettre ses coordonnées bancaires.  Il existe aussi des fintech dans le domaine de l’assurance (les Insurtech)  et dans la banque ( Regtech) et  dans bien d’autres secteurs d’activités. Mais ce sont le prêt aux entreprises et le paiement qui demeurent les tendances dominantes. 

Pour rappel, le secteur de la Fintech est en plein essor en Afrique, précisement en Côte d’Ivoire. Des programmes sont en train de se mettre en place pour le développement de ce secteur. Notamment, le programme BRVM fINTECH, vue de sélectionner des talents initiateurs de projets Fintech qui bénéficieront d’un accompagnement pour mettre en œuvre leurs projets dans son laboratoire « BRVM Fintech Lab ». Ainsi que l’Africa Fintech Forum, l’un des plus grands rendez-vous incontournables de la finance digitale en Afrique. La 3 édition se fera en novembre prochain.

Meliane Nomel

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici