Fonds Afric’Innov : 300 millions de Fcfa pour les start-up africaines

1
7
L’Agence Française de Développement (AFD) lance le fonds Afric’Innov doté d’un montant de 300 millions de FCFA  pour le financement de l’entrepreneuriat en Afrique. Ce Fonds est destiné à aider les jeunes entrepreneurs dans le lancement de leur activité. 

 

Selon le communiqué  de l’AFD,  Afric’Innov «  a pour ambition de fournir les financements nécessaires aux frais de début de parcours, que les banques commerciales considèrent trop risqués . » Notamment, les frais de recherche et développement,  le prototypage,  le travail sur le business plan, conseil fiscal et juridique, etc..  Le fonds s’adresse également aux  petites structures trop éloignées des grands bailleurs privés ou publics.

Les prêts  seront adossés aux incubateurs partenaires : le CTIC (Sénégal), le CIPMEN (Niger), La Fabrique (Burkina Faso), et Etrilabs (Bénin). Ils seront versés  sous forme de prêt d’honneur directement sur le compte des porteurs de projet (et non celui de la start-up).

Cela a pour but d’assurer le remboursement et, pour la start-up, de ne pas être intrusif au capital. En outre, cette méthode permet  un éventuel effet de levier auprès d’autres sources de financement.

Les sommes prêtées varieront entre entre 6 et 20 millions de FCfa (10 000 et 30 000 €)   remboursables en 24 mois.  Aucune garantie, caution, ni apport  ou intérêt n’est demandé  et il n’ya pas d’intrusion au capital.

Quant au financement d’amorçage des entreprises incubées ou des projets (disposant au préalable d’une existence juridique), il se fera sous la forme d’avances remboursables.

Par ailleurs, le communiqué signale que les remboursements seront logés en zone UEMOA pour répondre aux besoins d’autres porteurs de projets.

Ce fonds qui est novateur en Afrique,  a déjà fait ses preuves  en France où il est le premier levier de financement des TPE-PME dans l’Hexagone.

Le projet Afric’innov (programme Afrique Innovation) a été lancé en octobre 2016 pour aider à la professionnalisation du soutien à l’entrepreneuriat en Afrique.

 

1 COMMENTAIRE

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici