Ghana/ Cryptomonnaie : La commission de sécurité et d’échanges prévient la population contre les investissements

La Securities and Exchange Commission (SEC) du Ghana met en garde le grand public contre tout investissement dans des opérations de cryptomonnaie. Et ce dans un communiqué de presse en fin du mois de mars 2019, au Ghana.

0
230

Selon le communiqué de la SEC, les activités offertes par ces plateformes de trading en ligne numériques qui promettent des rendements élevés sur les entités d’investissement ne sont ni enregistrées ni autorisées.  Ces plateformes de cryptomonnaies ne sont ni sanctionnées ni enregistrées par la SEC. Elle précise en outre que les activités des crypto-devises ne sont pas autorisées par leur entreprise.

La commission va encore plus loin, en citant certaines de ces plates-formes . A savoir : Bitcoin, XRP, Lite Coin, Ethereum, Monero, XRP, Tether, Tron, Pièce Binance, Neo, IOTA, NEM, Holo, Waves, Ontologie, Fabricant, Tezos, Pièce USD, Ondulation, Dash, Cardano, Stellar, ZCash, EOS et autres

Dans son communiqué de presse, la SEC a révélé qu’aucune de ces Cryptomonnaies n’est reconnue comme monnaie ou monnaie ayant cours légal au Ghana. Aussi que, la plateforme sur laquelle elles sont négociées n’est pas non plus sous licence et réglementée par la SEC.

Par conséquent, la commission avertit donc toute personne  qui investit ou qui a  l’intention d’investir dans de telles devises ou actifs qu’elles seront seules responsables de leur actes et en subiront les conséquences  Car,  Elles ne sont, en aucune manière  protégées en vertu du régime juridique des valeurs mobilières au Ghana.

Par ailleurs, la SEC en appelle à la vigilance de tous et demande au public de leur  signaler toutes activités offrant des devises Cryptomonnaie. Notamment, des actifs, des systèmes et  même leurs plates-formes de négociation.

Pour rappel, la SEC a  également mis le public en garde contre les investissements en cryptomonnaie dans  une société nommée Menzgold. Peu de temps après, la société avait été mise en examen pour négociation illégale.

Meliane Nomel

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici