Selon la plateforme, cet accord permettra à MTN de vendre d’importants produits d’assurance en Afrique du Sud. Notamment, des couvertures d’assurance-vie et des contrats de services funéraires en Afrique du Sud, uniquement via le numérique.

L’offre sera opérationnelle de septembre à décembre 2019. Selon ce site,  cette innovation utilisera uniquement les canaux numériques afin d’atteindre sa cible. Qui  n’est d’autres que ses « clients plus jeunes, férus de technologie ».Ceux qui « possèdent un niveau élevé de connaissances financières, comprennent le besoin d’assurance et sont à l’aise avec les canaux numériques ». Indique, la plateforme d’informations, citant Andrew Culbert, Directeur du groupe des assurances chez MTN.

 « En fournissant des services supplémentaires aux clients, nous obtenons une augmentation naturelle de la fidélité, une augmentation des dépenses de consommation et une réduction du taux de désabonnement. L’essentiel est de prendre en compte les différences culturelles, les différences de réglementation et de collecter les primes, ce que nous pouvons faire via nos services de monnaie électronique. Cela se résume à la conception des produits et à la gestion de l’engagement client après l’achat », ajoute Culbert.

Ainsi, avec ce partenariat, MTN vise un chiffre d’affaires de 6,5 milliards de dollars par an dans le secteur des technologies financières au cours des trois prochaines années. A déclaré The Africanreport.

Pour Jean Pierre Verster, PDG de Protea Capital Management, «  Le marché des assurances sud-africain, en particulier celui des assurances funéraires, est saturé et les prestataires de services financiers sont des concurrents matures qui se perturbent déjà ».

«MTN doit éduquer le marché et renforcer la confiance dans l’espace des services financiers. Cela dépend en grande partie de l’exécution, mais c’est déjà un espace concurrentiel et difficile.» a-t-il déclaré.

Rappelons que en 2016, MTN a annoncé un partenariat appelé aYo avec MMI Holdings pour la vente de produits de micro-assurance en Afrique. Déjà opérationnelle au Ghana et en Ouganda, cette innovation a déja enregistrés quatre millions d’assurés jusqu’à présent » selon M. Culbert. MTN compte lancer d’ici 2020, cette innovation en Côte d’Ivoire, en Zambie, et au Nigeria.

Meliane Nomel

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici