La Société internationale islamique de financement du commerce (ITFC) octroie 1,5 milliard de dollars au burkina pour ses secteurs agricole et énergétique

Le burkina faso vient de signer un accord avec la Société internationale islamique de financement du commerce (ITFC), membre du groupe de la Banque islamique de développement (BID). Cet accord permettra au pays de bénéficier d’une enveloppe de 1,5 milliards de dollars pour le financement du commerce des matières premières tant agricoles qu’énergiques. Cet accord a été signé en marge de la 5e édition du Rebranding Africa Forum, organisée du 5 au 6 octobre 2018 à Ouagadougou au Burkina Faso.

0
81
Thierry Hot, fondateur du Rebranding Africa Forum

Cet accord avec la Société internationale islamique de financement du commerce (ITFC),  contribuera à mobiliser des ressources financières pour  l’exportation de produits agricoles. A savoir le coton et l’importation d’intrants agricoles et de produits alimentaires. Ainsi que des produits d’énergie tels que le pétrole brut et les produits pétroliers raffinés.

“Le Burkina Faso est le premier pays bénéficiaire de l’ITFC en Afrique subsaharienne.Et nous avons depuis noué des relations solides avec le gouvernement pour créer un portefeuille d’opérations exemplaire. Il servira de modèle dans d’autres pays. La particularité de nos interventions réside en une approche intégrée. Elle implique à la fois le financement du commerce et le développement des capacités commerciales”. Révèle Hani Salem Sonbol, directeur général de l’ITFC.

Par ailleurs, L’ ITFC a annoncé également une ligne de financement aux banques locales des pays de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA). Notamment le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, la Guinée-Bissau, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo.

A cet effet, est prévu  un programme de renforcement des capacités des  banques partenaires au profit des PME de l’UEMOA. Ce sont des formations qui favoriseront la  modernisation  des outils et des processus de prêt des banques afin d’accroître l’accès au crédit pour les PME.

“Le programme a été conçu pour soutenir le secteur des PME en Afrique de l’Ouest en créant un lien entre le développement des entreprises et le financement du commerce”. A souligné Hani Salem Sonbol, directeur général de l’ITFC. Un projet pilote sera mis en place au Burkina Faso, suivi d’un autre au Sénégal.

Ainsi, Coris Bank International (CBI SA) du  Burkina Faso et du Sénégal sont les deux banques sélectionnées pour cette phase pilote.

Pour rappel,  le Rebranding Africa Forum (RAF) est un forum économique. Il ambitionne de servir de plateforme de rencontres et d’échanges entre les décideurs des secteurs d’activités d’Afrique et d’Europe. Il compte favoriser des partenariats gagnants dans le but de contribuer au développement du continent africain. La 5ème édition à laquelle l’ITFC a participé s’est tenue sous le  thème «  Défis et Opportunités de l’économie verte en Afrique ». La sixième édition se tiendra les 4 et 5 octobre 2019 à Bruxelles autour du thème : « Les enjeux socio-économiques et de l’exploitation minière en Afrique ».

Meliane Nomel

 

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici