Banque CyberSécurité Le Manager de la semaine Toute l'actualité de la Finance

Lutte contre le Blanchiment d’argent: Le Togolais Kimélabalou ABA est le nouveau Directeur Général du GIABA

Le Togolais Kimélabalou ABA, est le nouveau Directeur Général du Groupe intergouvernemental d’action contre le blanchiment d’argent en Afrique de l’Ouest(GIABA). Il a pris fonction ce jeudi 1er Mars 2018 au siège de l’institution communautaire à Dakar (Senegal).

 

 

 

Kimélabalou ABA  a été élu  pour un mandat de quatre ans, lors de la 18ème Session extraordinaire du Conseil des ministres de la CEDEAO, tenu du 21 au 22 février 2018 à Lomé (Togo). Il  succède à l’Ivoirien Adama Coulibaly en poste depuis 2014.

Juriste de formation, M. Aba  a été avant son élection à la tête du GIABA,   juge à la Cour africaine des droits de l’homme et des peuples (CADHP) à Arusha (Tanzanie).

 

Lors de sa prise de fonction ce jeudi 1er mars, le nouveau DG s’est engagé «  à faire de l’institution un véritable instrument de lutte efficace et efficiente contre le blanchiment de capitaux et de financement du terrorisme ».

M. Aba s’est également engagé à réaliser des chantiers trouvés sur place, dont la poursuite des actions déjà planifiées conformément au Plan stratégique 2016-2020.

 

Au nombre de ses priorités, figurent aussi la mobilisation des ressources financières et la recherche de nouveaux partenariats pour soutenir les actions du GIABA.  Ainsi que «  le respect scrupuleux des principes de transparence et de reddition des comptes dans la gestion des fonds alloués et  l’accompagnement de tous les États membres pour leur dispositif de LBC/FT » a indiqué le DG dans son discours. Sans oublier la définition d’une nouvelle vision axée sur les résultats au terme du présent Plan stratégique.

 

Aussi, Kimélabalou ABA  a sollicité le soutien et la collaboration des autres institutions de la CEDEAO, des cellules de renseignement financier  (Crf) des États membres.  Car « la mise en commun de nos efforts est plus qu’une nécessité pour apporter une riposte adéquate à ces fléaux de blanchiment de capitaux et de financement du terrorisme dont les auteurs n’hésitent pas à passer gratuitement des méthodes opératoires de commission de leurs méfaits à travers les moyens de communication modernes », a souligné le directeur général du GIABA.

 

Kimélabalou ABA  est diplômé en magistrature de l’École Nationale d’Administration (ENA) de Lomé (Togo).  Il est  egalement titulaire d’un diplôme d’études supérieures interuniversitaire en droits fondamentaux de l’Université de Nantes (France).   Et d’une maîtrise en droit des affaires et d’une licence en droit privé, de l’Université du Bénin, Lomé (Togo).

 

M .Aba a été successivement  Procureur et juge au Tribunal de première instance de Lomé, puis Président du Tribunal de première instance de Vogan (Togo).

Très actif, Kimélabalou ABA  a été membre de plusieurs comités au Togo, dont le Comité ad hoc qui a rédigé le texte de loi relatif à la société d’information au Togo.  Y compris celle sur  la cybercriminalité, les transactions électroniques et la protection des données personnelles.

 

Viviane Yoboué

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *