Le Maroc, acteur clé du partenariat sino-africain

0
240
Coopération Sino-marocaine

Il s’agit d’une initiative de la Banque centrale chinoise, selon le gouverneur de Bank Al Maghrib (Banque centrale du Maroc). L’objectif est de faciliter les opérations commerciales, et même d’investissement, entre les opérateurs marocains et chinois. Ce projet s’est concrétisé après l’inauguration en mars 2016 d’une représentation de la Banque de Chine dans le centre financier de Casablanca (CFC).

La création de ce bureau à vocation africaine, qui opère sous le statut CFC, vise à accompagner et à soutenir la stratégie de développement des entreprises chinoises en Afrique. Dans cette perspective, le groupe chinois Haite a convenu, avec Morocco-China International et le groupe marocain BMCE Bank of Africa, de la création d’un fonds d’investissement sino-marocain d’une taille cible d’un milliard de dollars. De même, l’équipementier chinois en télécommunications Huawei installe son nouveau siège pour la région Afrique francophone à Casablanca.

La Chine veut faire du Maroc une base de développement en direction de l’Afrique, avec en premier lieu la réalisation d’une cité industrielle près de Tanger (nord du Maroc). Elle prévoit d’y développer des activités industrielles et commerciales dans des secteurs clés, comme le textile, l’automobile ou l’aéronautique.

Quatrième destination des investissements directs étrangers (IDE) sur le continent, première destination en Afrique du Nord pour les IDE entrants, premier investisseur en Afrique francophone, le Maroc dispose aussi de plusieurs atouts qui lui permettent d’être le moteur d’une dynamique régionale, notamment des infrastructures aux standards internationaux (zones franches, port de Tanger Med, autoroutes…), des mesures incitatives à l’investissement, ainsi que la présence de ses banques en Afrique. Dans ce sens, le partenariat tripartite Maroc-Chine-Afrique commence à trouver sa voie à travers la finalisation, avec la Banque centrale de Chine, d’un accord d’échange dirham-yuan de 15 milliards de dirhams (10 milliards de yuans).

 

Source: Crionline

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici