Actualité Assurance Assurance Non Vie Banque Toute l'actualité de la Finance

Maroc: La Banque Centrale Populaire détient désormais 16 % de parts du réassureur Mamda Re

Le groupe bancaire marocain Banque Centrale Populaire (BCP) a investi 100 millions de dirham (10,6 millions $) pour acquérir 16 % de parts dans le capital de la compagnie de réassurance marocaine Mamda Re.  Pour rappel, le principal marché cible  de cette compagnie est l’Afrique subsaharienne .

 

Moins de trois ans après avoir lancé Attamine Chaabi, une mutuelle d’assurance spécialisée dans la branche Vie, le groupe bancaire vient d’entrer dans le capital du deuxième réassureur marocain Mamda Re.

Avec  cette participation de plus de 16% dans le capital, la BCP fait également son entrée dans les organes de gouvernance de Mamda Re. Elle devient par la même occasion le quatrième actionnaire de la compagnie. Selon de sources proches du dossier, cet investissement n’est que le premier acte d’un partenariat stratégique et opérationnel plus large.

 

Il est a souligné que les liens entre le groupe Banque populaire et la MAMDA (maison-mère de MAMDA RE) sont déjà assez denses avec un partenariat commercial dans le domaine de la bancassurance. Par ailleurs, en Juin 2017, le groupe MAMDA/MCMA  avait renforcé à 10%, sa position dans le capital de la BCP, en reprenant les  4,75% detenu par  la Société Financière Internationale.
Rappelons que la BCP avait mené  au cours des 15 dernières années, deux opérations de croissance externe non abouties dans le domaine de l’assurance. Notamment  avec CNIA Assurance en 2005 et Essaada dans la foulée en 2007.  Et ce, malgré des moyens financiers conséquents et une réelle volonté de devenir un acteur global de la banque et de l’assurance à l’instar de ses deux concurrents immédiats, BMCE Bank et Attijariwafa bank.

 

Une donne qui est en train de changer avec Attamine Chaabi qui s’est rapidement accaparée une part de marché de 3% et ce nouvel investissement dans la réassurance

Pour rappel la compagnie Mamda Ré a été créée  fin 2014 sous forme de joint-venture entre la MAMDA, premier assureur agricole du Maroc, et Partner Re, leader mondial sur les activités agricoles. Ainsi que la Mutuelle centrale de réassurance française, membre du groupe français Monceau Assurances.

Après cette prise de participation,  l’ensemble s’appelle dorénavant MAMDA/MCMA/MAC (Mutuelle Attamine Chaabi).

 

Avec Challenge Maroc

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *