Matontine , la solution numérique de services financiers à l’africaine

Conscients du faible taux de bancarisation en Afrique, et de l'accès difficile aux financement, les africains  mettent sur pieds des solutions novatrices. En accord avec l'évolution numérique, ces solutions sont des bouffées d’air pour la population exclue. Zoom donc sur Matontine, une plateforme numérique  Sénégalaise de services financiers pour les exclus. La start-up est la seule d’Afrique francophone parmi les 10 finalistes du Prix MIT Zambezi pour l’innovation dans l’inclusion financière.

0
291
logo de la plateforme; Matontine

C’est quoi Matontine?

Fondée par Bernie Akporiaye et Dr. Tosan Oruwariye , Matontine est une plateforme numérique de services financiers. Elle a pour but d’améliorer la situation financière des personnes non bancarisées. Matontine numérise les cercles d’épargne traditionnels (tontines) en Afrique et au-delà, afin de favoriser l’accès aux services financiers comme les petits prêts aux plus démunis.    

L’objectif principal de Matontine est de toucher tous ceux qui gagnent moins de 5 $ par jour. Elle concerne donc les plus démunis: hommes et femmes du Sénégal pour le moment. Elle s’étendra par la suite à toute l’Afrique francophone. L’innovation réside ainsi dans l’automatisation de cette méthode et l’incorporation d’un système d’évaluation des risques-clients pour faciliter l’octroi de micro-crédits et d’autres services financiers tels que la micro-assurance, les prêts entre pairs  aux membres.

Comment ça marche?

Cette plateforme utilise la méthode traditionnelle de financement africains adoptée pour des micros financement. Il s’agit d’un cercle d’épargne. Sur la base d’un nombre bien défini de 10 personnes. Les participants cotisent habituellement de façon égale et périodique à une mise qui, en fin de période est entièrement attribuée à un participant après un tirage. Ce cycle se répète jusqu’à ce que tout le monde ait gagné le tirage. Les cotisations sont remis par transactions mobile. Toute transaction des membres, est facilement exécutée en toute sécurité, à partir des téléphones, de n’importe où et à n’importe quel moment.

Ce système d’épargne collective tournante, où chacun cotise et reçoit à tour de rôle, permet de surmonter les difficultés. Cette méthode  africaine contribue ainsi au développement du continent. « Les problèmes majeurs en Afrique comme la pauvreté, ne seront résolus que lorsque les Africains se réuniront pour élaborer des solutions purement africaines. » soutient Bernie Akporiaye, PDG de Matontine.

Par ailleurs, en septembre 2017, Cette plateforme sénégalaise « Matontine »,a obtenu le troisième prix du Prix Orange de l’entrepreneur social en Afrique et au Moyen-Orient.

Il existe d’autres plateformes de tontine comme l’application mobile “Djangui” de l’ingénieure Camerounais Jules Guilain Kenfack. 

Pour rappel, le Prix Zambezi  vise à récompenser les entreprises africaines dans le domaine des technologies qui favorisent l’inclusion financière. C’est une initiative du Centre Legatum pour le développement et l’entrepreneuriat de l’Institut de technologie du Massachussetts (MIT) et la Fondation Mastercard. Pour l’édition 2018, dix start-up se retrouvent finalistes et Matontine est l’unique francophone.

Meliane Nomel

 

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici