Mobile money/Côte d’Ivoire : Lancement d’une nouvelle application financière nommée Julaya

Ce vendredi 19 juillet 2019, à Abidjan, a été lancé une nouvelle application financière dénommée Julaya. Appelée « commerce » en bambara, cette application permettra de faciliter des opérations financières internationales. Son objectif reste de proposer des transactions mobiles à moindre coût et permettre l’autonomie des utilisateurs.

0
447
credit: Julaya

Cette application Julaya, selon les dirigeants, vient répondre à un besoin rencontré dans le versement de liquidités via mobile money qui s’avère «  très compliqué ». En Côte d’Ivoire, où l’application est fonctionnelle, elle permet de transférer de l’argent d’un opérateur de mobile money à l’autre sans frais. Elle cible tous les utilisateurs de smartphone Android. L’application est disponible gratuitement sur Play Store.

Pour atteindre son objectif elle propose des services avec une approche plus innovante. Ainsi, avec cette nouvelle plateforme, Il est possible de recharger son compte depuis son mobile money. Cette option permet de gérer son compte à tout moment. En cas d’impossibilité les utilisateurs peuvent se recharger dans les kiosques des réseaux Julaya. L’utilisateur peut rechercher  le kiosque le plus proche de sa position géographique. Puis de  le contacter directement en cas de besoin.

L’application permet également  à tous les utilisateurs de déposer gratuitement de l’argent sur un numéro Orange, MTN ou Moov. Il n’est plus nécessaire de se déplacer pour une transaction mobile money avec un compte Julaya rechargé.  L’application possède aussi un service qui permet aux utilisateurs de faire des virements bancaire. Ainsi que l’achat des unités téléphonique Orange, MTN ou Moov, le rechargement des cartes UBA et le payement ses factures CIE et SODECI.

Pour rappel, Julaya a été fondé en 2017 par Charles Talbot et Mathias Léopoldie. Elle possède plus de 150 0000 utilisateurs. Elle a été lancée officiellement en Septembre 2018. Un déploiement progressif suivra au Mali, au Burkina Faso et au Sénégal dans les mois à venir, selon les dirigeants.

Meliane Nomel

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici