Palmafrique: L’Etat ivoirien cède ses parts

Le gouvernement Ivoirien a autorisé par un décret , la cession de la participation de 30% détenues par l’Etat dans le capital de la société Palmafrique au groupe Financial BC. Cette information a été donnée dans un communiqué à l’issue d’un conseil des ministres tenu le mercredi 27 juin dernier à Abidjan.

0
239
plantation de palmier à huile. credit:sinarharapan.net

“Cette opération vise à résorber les déficits financiers qui minent la société depuis plusieurs années, en permettant la réalisation d’investissements importants portant sur la réhabilitation, le renouvellement et l’extension des plantations et des usines”.

Pour rappel, Palmafrique est née par l’acquisition d’une partie des actifs de l’ex–Palmindustrie. Après la détention du  bloc centre-est de Palmindustrie, à savoir Eloka, Anguédédou et Dabou en 1996 par Safipar (société africaine de financement et de participation). L’ entreprise agro-industrielle d’économie mixte voit ainsi le jour le 15 avril 1997 dans le cadre de la politique de désengagement de l’Etat du secteur productif  avec une part de 30%.

Meliane Nomel  avec comodafrica

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici