Sénégal : L’assurance agricole a payé plus de 721 millions f cfa en 2018

La compagnie nationale d’assurance agricole du Sénégal (CNAAS) a versé en 2018, au total 721 729 066 f cfa à des sinistrés, dont 654 272 566 f cfa aux agriculteurs. L’information est donnée par Omar Cissé Sow, Directeur technique de la compagnie. Et ce, lors d’une table-ronde nationale de réflexion et de partage sur l’assurance indicielle du bétail au Sénégal ce mercredi 08 mai 2019.

0
246

« En 2018, nous avons notamment payé 721 729 066 f cfa à des sinistrés, dont 654 272 566 f cfa qui ont été versés à des agriculteurs », explique le Directeur Général de la compagnie nationale d’assurance du Sénégal ( CNAAS), M. Sow.

Ce chiffre démontre la « bonne marche de l’assurance agricole »au Sénégal. a t’il ajouté.

Cette rencontre fait suite à la réalisation d’une étude proposant un état des lieux des initiatives en matière d’assurance indicielle bétail au Sénégal. Initiatives  effectuées dans le cadre du programme « Building Résilience and Adaptation to Climate Extremes and Disasters » (BRACED) pour la résilience financé par la coopération britannique.

« On espère que dans un futur proche on va y arriver. Il y a des défis à relever et des réflexions sont en cours pour arriver à une assurance indicielle de bétail sénégalais » a indiqué Mame Mor Anta Sylla, chercheur sur l’assurance bétail pour le programme BRACED, précisant que cette assurance est «  peu pratiquée par les éleveurs sénégalais ».

Notons que l’agriculture sénégalaise est marquée par la prévalence de risques climatiques importants.  Ces risques constituent donc  des ménaces qui peuvent impacter négativement les performances des filières agricoles sénégalaises.

Ainsi, l’assurance agricole fait l’objet d’une attention particulière des acteurs du développement rural du pays. Et ce, depuis plus d’une dizaine d’année avec la mise en place de différents instruments de gestion des risques.

Pour rappel, la compagnie nationale d’assurance agricole du Sénégal (CNAAS) est créé en 2008 et est détenue en majorité par l’Etat Sénégalais. Elle dispose d’une capacité de couverture des risques agricoles à hauteur de 6,5 milliards de FCFA pour chaque département du Sénégal. Ainsi que de 15 milliards de FCFA pour chaque région. Selon le Programme d’Accélération de la Cadence de l’Agriculture Sénégal (PRACAS).

Meliane Nomel

 

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici