Wendkuni Bank International ouvre officiellement ses portes au Burkina Faso

Wendkuni Bank International (WBI), filiale burkinabé du groupe Planor Afrique a officiellement lancé le 29 juin dernier, le début de ses activités.Apollinaire Compaoré en est l'actionnaire  principal avec 45 % de parts de capital. Le lancement des activités a eu lieu au siège de la banque , à Ouagadougou.

0
256
siege de la banque à Ouagadougou. credit: comodafrica

Cette nouvelle banque de l’homme d’affaires burkinabé Apollinaire Compaoré, d’une valeur de 12 milliards de fcfa porte  désormais à 14 le nombre de banques généralistes actives au Burkina.

Pour l’amélioration du taux de bancarisation locale estimé à 22% en 2016, l’institution compte offrir des services financiers adaptés aux besoins des petites et moyennes entreprises (PME), des petites et moyennes industries (PMI) du Burkina Faso. Le nouvel établissement bancaire  se veut être ainsi un levier de financement au pays.

Cette nouvelle institution financière sera dirigée par Adama Sanfo. L’homme de 64 ans compte plusieurs années d’expériences dans le domaine de la banque.Il a exercé dans de grandes institutions bancaires régionales notamment la Banque Sahelo-Saharienne pour l’investissement où il était le directeur général francophone.

« Wendkuni Bank International ambitionne de développer un réseau d’agences et de guichets couvrant progressivement le territoire national, notamment dans les régions à fort potentiel agricole, commercial, industriel ou minier. Pour répondre à son caractère international, la banque ouvrira dans le moyen terme des filiales dans la sous-région Ouest-africaine » a t’ il  indiqué.

Pour rappel, Au burkina, le pourcentage des populations adultes détenant des comptes bancaires est passé de 5 % en 2006 à 22 % en 2016. Au niveau de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA), le taux de bancarisation est passé de 7,5 % en 2006 à 16,8 % en 2016.  

Wendkuni Bank International vient donc rejoindre le paysage bancaire du Burkina Faso avec des leaders tels que Coris Bank International d’Idrissa Nassa, qui détient 19 % de parts de marché. Et Bank of Africa, filiale de BMCE Bank of Africa qui rafle 17 % de parts de marché.

Meliane Nomel

 

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici