Mobilité urbaine : la décarbonation des transports en Afrique au cœur du forum WILA

0
176

La question de la décarbonation des transports en Afrique était au cœur du forum de la 3ème édition du Forum Women in Logistics – Africa (WILA). Cet événement consacré à la mobilité urbaine en Afrique, s’est tenu le samedi 4 mai 2024 à la salle des fêtes du Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire. Sous le thème « Mobilité urbaine en Afrique : Quels enjeux pour le continent ? », cette rencontre a réuni d’illustres personnalités, dont l’ambassadeur du Maroc à Abidjan et le maire de Cocody, Jean-Marc Yacé.

L’événement a débuté avec les allocutions des représentants des ministères et des partenaires, mettant en lumière l’importance de la mobilité urbaine dans le contexte du développement économique et social de l’Afrique.

Le Colonel Kouakou Aya Odette, représentant du Ministre des Transports, a souligné l’alignement du forum avec le plan national de développement 2021-2025 de la Côte d’Ivoire. « Le secteur des transports a une place centrale dans notre programme ambitieux, et nous encourageons vivement ce forum pour le développement de la logistique en Côte d’Ivoire », a affirmé Colonel Kouakou.

LIRE AUSSI: Economie : voici les pays qui exportent plus vers la Côte d’Ivoire

Soulignant l’importance de la mobilité urbaine dans un contexte où le transport de marchandises est appelé à tripler d’ici 2050, la présidente du WILA, Christiane Ohin Traoré, a pour sa part, exprimé sa fierté quant à l’évolution de l’organisation et son impact sur les professionnels de la Supply chain. « Fort heureusement, il y a cette initiative », s’est-elle réjouie.

La deuxième partie de l’événement a été marquée par une série de présentations et de discussions sur les enjeux de la mobilité urbaine en Afrique, avec des intervenants de renom tels que Mme Charlène Kouassi, Directrice de Movin’On LAB Africa, et le Dr. Maffini Dosso, Présidente de l’OIITID. Elle a fait une brève présentation du rapport scientifique international sur la décarbonation des transports en Afrique co-écrit avec 9 experts africains.  Selon ses explication l’objectif de ce rapport est d’étudier les opportunités, les défis et les options de politique pour la décarbonation des transports. « L’idée principale de ce rapport c’était de dire qu’on ne va pas uniquement étudier la décarbonation des transports du point de vue des transports parce que la décarbonation de transports, c’est une question de l’amélioration de la qualité de vie, une question de l’amélioration de la qualité de l’air, les problématiques de lutte contre les changements climatiques, mais également le renforcement de la sécurité énergétique et de promotion du développement socio-économique », a-t-elle expliqué soulignant que la décarbonation répond aussi « aux agenda 2063 de l’Union africaine, des accords de Paris et des objectifs de développement durable ».

Le Forum WILA 2024 a ainsi été une occasion unique de réunir les acteurs clés de la mobilité urbaine en Afrique, de partager les meilleures pratiques et d’explorer des solutions innovantes pour relever les défis à venir.

Sandra KOHET