Kenya Women Microfinance Bank : Une garantie de 5 millions $ pour des PME féminines

0
84

Le Fonds africain de garantie a signé un accord de partage des risques d’un montant de 5 millions $ avec Kenya Women Microfinance Bank (KWFT). L’initiative contribuera à réduire le déficit de financement d’entreprises féminines au Kenya.

Le mécanisme permettra à l’établissement dirigé par Kariuki Kitabu, d’accroître ses financements à l’endroit de petites et moyennes entreprises (PME) dirigées par des femmes. Grâce à cette garantie de portefeuille de prêts, il pourra allouer jusqu’à 3 milliards de shillings kényans (22,8 millions de dollars) sous forme de prêts à plus de 1000 PME féminines kényanes.  

 « Notre partenariat avec la Kenya Women Microfinance Bank soutiendra les PME féminines non seulement en débloquant des financements, mais également en fournissant une assistance technique. L’un de nos objectifs est de donner la priorité au renforcement des capacités qui dote les femmes entrepreneures des compétences et des connaissances essentielles nécessaires pour créer des entreprises durables et accéder aux opportunités de marché », a déclaré Jules Ngankam, Directeur général du Fonds africain de garantie.

Selon les estimations de la Banque africaine de développement (BAD), les femmes entrepreneures africaines sont confrontées à un déficit de financement estimé à 42 milliards $ par rapport aux hommes. L’institution financière africaine précise que le manque de garantie et le manque de connaissances financières justifient principalement le refus de financement aux entrepreneures.

Au-delà des PME féminines, le présent accord de partage des risques soutiendra également l’expansion des initiatives et projets verts portés par des entreprises clientes de la banque. Pour rappel, la KWFT est l’une des 14 institutions de microfinance agrées au Kenya.

Avec Agence ecofin