Assemblée annuelle de la BAD : la réforme de l’architecture financière africaine au cœur de ce rendez-vous

0
125

La réforme de l’architecture financière africaine fait partie des grands défis à relever pendant les prochaines années à venir. Pour mener à bien les réflexions, les assemblées annuelles de la Bad se présentent comme une plateforme de rencontre des décideurs africains.

Ainsi depuis le lundi 27 mai 2024, le Kenyatta international convention center (Kicc) de Nairobi au Kenya abrite la 59e édition des Assemblées annuelles du Groupe de la Banque africaine de développement pour faire le bilan de l’année. « La transformation de l’Afrique, le Groupe de la Banque africaine de développement et la réforme de l’architecture financière mondiale » est le thème de ce rendez-vous d’échanges entre les décideurs de haut niveau en Afrique, les principaux responsables des agences de développement bilatérales et multilatérales, les universitaires de premier plan et les représentants des organisations non gouvernementales, de la société civile et du secteur privé.

Selon les informations de la BAD, ce thème, tiré des Perspectives économiques en Afrique 2024, est choisi pour fournir un cadre permettant aux gouverneurs du Groupe de la Banque de partager leurs expériences sur les progrès réalisés par leur pays respectif dans la transformation de leurs économies, les principaux obstacles rencontrés dans ce processus et les réformes clés entreprises pour les surmonter (ou du moins minimiser leurs effets négatifs).

LIRE AUSSI: Fintech : Visa va former 20 startups dont 2 ivoiriennes pour son programme d’accélération

« Le thème offre également une bonne occasion aux gouverneurs d’exposer leur position dans le cadre des réformes proposées en cours de l’architecture financière internationale et de discuter de la manière dont le système financier mondial actuel a limité le financement de leurs ambitions de transformation structurelle. Les événements de connaissances fourniront ainsi une plate-forme pour échanger des points de vue sur les stratégies, les politiques et les interventions, ainsi que pour promouvoir l’apprentissage entre pairs et le dialogue axé sur les solutions pour construire l’Afrique que nous voulons ».

Il faut noter que l’objectif de ces événements de connaissances sera d’accélérer la transformation structurelle en Afrique en tant que panacée pour une transformation socio-économique plus rapide. Les événements de connaissance aborderont également l’importance d’une architecture financière mondiale reconfigurée en tant que moteur de la transformation structurelle, et la contribution du Groupe de la Banque à la transformation socio-économique de l’Afrique au cours de ses 60 ans d’existence. Les Assemblées annuelles 2024 du Groupe de la Banque prendront fin le vendredi 31 mai 2024.

Sandra KOHET (avec Sercom BAD)