Financement : La Côte d’Ivoire obtient 1 milliard de dollars auprès de la Corée du Sud

0
141

La Côte d’Ivoire a obtenu un prêt de 1 milliard de dollars, soit environ 600 milliards FCFA, auprès du Fonds coréen de coopération pour le développement économique. Cette annonce a été faite en marge du premier sommet Afrique – Corée du Sud, qui se tient à Séoul les 4 et 5 juin 2024.

La convention de prêt a été signée le 2 juin entre Cho Tae-Yul, ministre coréen des Affaires étrangères, et les ministres ivoiriens Adama Coulibaly, en charge des Finances et du Budget, et Kaba Nialé, en charge de l’Économie, du Plan et du Développement.

Selon un communiqué du ministère ivoirien des Finances et du Budget, cette enveloppe permettra à la Côte d’Ivoire de financer divers projets de développement sur la période 2024-2028. Les détails précis des projets concernés n’ont toutefois pas été divulgués.

Le président ivoirien, Alassane Ouattara, et son homologue sud-coréen, Yoon Suk-Yeol, lors de leur rencontre à Séoul le 3 juin, ont conjointement souligné « la nécessité d’accroître les échanges commerciaux entre les deux pays, et encouragé les secteurs privés ivoirien et coréen à nouer des partenariats dans la transformation du cacao, de l’anacarde et du caoutchouc naturel, ainsi que dans les domaines de la transition digitale, de l’innovation et de l’industrie automobile ».

Le sommet Afrique – Corée du Sud, vise à renforcer et développer les relations entre la Corée du Sud et les pays africains. Cet événement important marque une nouvelle phase dans les ambitions sud-coréennes sur le continent africain. Pas moins de 48 pays africains, dont une vingtaine de chefs d’État et de gouvernement, participent à ce sommet, témoignant ainsi de l’importance accrue des relations entre l’Afrique et la Corée du Sud.