Assemblées annuelles d’Afreximbank et Forum Afrique-Caraïbes : Le renforcement des liens entre les deux régions

0
250

Les 31èmes Assemblées annuelles (AAM) de la Banque Africaine d’Import-Export (Afreximbank) et le 3e Forum Afrique-Caraïbes sur le commerce et l’investissement (ACTIF) qui accueille cinq Chefs d’État et quatre Premiers Ministres à Nassau, aux Bahamas, se tiennent du 12 au 14 juin 2024.

Parmi les personnalités de premier plan figurent le Président du Ghana, S.E. Nana Addo Dankwa Akufo-Addo, le Premier ministre des Bahamas S.E. Philip Davis, la Première ministre de la Barbade, Mia Mottley, et le Président du Guyana, S.E. Mohamed Irfaan Ali.

L’AAM et l’ACTIF se déroulent pendant ces trois jours sous le thème général «Prendre notre destin en main : Prospérité économique sur la plateforme de l’Afrique globale ». Les deux évènements prévoient la tenue de discours liminaires ainsi que l’organisation de tables rondes, de séances plénières et de conversations au coin du feu. Ce thème privilégie des discussions et la recherche de solutions aux défis qui affectent les économies africaines et caribéennes, les questions politiques requises pour promouvoir la croissance, le développement et la prospérité en Afrique et dans les Caraïbes, et pour accélérer les échanges commerciaux et les flux d’investissement intra-africains, y compris avec la diaspora.

Pamela Coke Hamilton, directrice de l’International Trade Center (ITC), organe de l’Organisation mondiale du commerce (OMC), a rappelé que le potentiel d’échanges entre l’Afrique et les Caraïbes est estimé à 1,8 milliard de dollars d’ici 2028. « Actuellement, seulement 3% des échanges des Caraïbes sont avec l’Afrique », a-t-elle déclaré, en appelant à intensifier les échanges dans les services, le transport, les minéraux, les métaux, le bois, le caoutchouc, les emballages, etc. Pamela Coke Hamilton a également plaidé pour un accord de libre-échange avec les Caraïbes, ajoutant : « Si on a pu le faire avec l’Europe, pourquoi pas avec l’Afrique ? »

Cette seconde journée de ces assemblées est marquée par des discussions sur un potentiel accord de libre-échange Afrique -Caraïbe, visant l’autodétermination économique. Des sessions plénières mettront en avant des collaborations stratégiques entre les leaders africains et caribéens pour mobiliser le financement du développement et intégrer les infrastructures industrielles et commerciales. La conférence se concentrera également sur les jeunes, l’innovation et les créatifs comme fondements du progrès économique. Un panel explorera les opportunités d’investissement Afrique-Caraïbe, avec un accent sur les secteurs créatifs et culturels comme moteurs de croissance économique.

La journée du 14 juin sera consacrée au Forum Afrique-Caraïbes sur le commerce et l’investissement (ACTIF) et sera marqué par des événements hauts en couleur pour célébrer la culture afro-caribéenne commune, ainsi que pour mettre en valeur l’essence des aspirations socio-économiques partagées par les deux régions.

Cet événement représente un pas stratégique vers la consolidation d’une plateforme économique panafricaine et pan-caribéenne, visant à renforcer les alliances économiques et culturelles. Les discussions et les accords envisagés pourraient définir les contours de la coopération Sud-Sud dans les années à venir, positionnant ainsi l’Afrique et les Caraïbes comme des acteurs plus affirmés sur la scène mondiale.