Dakar ouvre son Ecole Nationale de Cybersécurité à Vocation Régionale

Ce mardi 6 novembre 2018 s’est tenu à Dakar le lancement des activités de l’Ecole nationale de cybersécurité à vocation régionale(Encvr). Cette cérémonie d’inauguration s’est déroulé à l’occasion de la deuxième journée du Forum international de Dakar, sur la paix et la sécurité.

0
56
crédit: France 24

Rattachée à la présidence de la République Sénégalaise,”l’Encvr est destinée, à sensibiliser les décideurs et hauts fonctionnaires pour la protection du secret, la sécurité des systèmes d’information et de cybersécurité”. Selon le ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur, Sidiki Kaba.

Elle a pour mission de” former et de sensibiliser les agents de l’Etat ; les personnels et auditeurs nationaux et étrangers ; les secteurs publics et privés, entre autres, à la cybersécurité”. A t’il informé.

L’objectif est “d’améliorer leur compréhension des risques et menaces dans ce domaine. Cet  établissement permettra, en outre, de “faire face aux attaques en provenance du cyberespace qui révèlent les formes les plus variées et ciblent tous les paramètres de la sécurité de l’information’’. Ajoute t’il.

Ainsi, toujours selon le ministre Sidiki Kaba, l’Encvr se veut une structure qui ‘’intervient seulement dans les domaines qui portent sur la sécurité informatique, la cybercriminalité ; l’enseignement numérique et la cybergouvernance”.

“la vocation régionale de cet établissement invite au renforcement de la coopération, seul moyen de prémunir et de réduire les cyberattaques par la définition et l’acquisition de la technologie la plus appropriée pour protéger les informations stratégiques et favoriser le partage d’informations sur les groupes terroristes’’, a-t-il indiqué.

Pour son homologue français,Jean-Yves Le Drian, cette école “permettra de renforcer les capacités des Etats africains à exercer leur souveraineté sur le cyber-espace”. Aussi, a t’il relevé l’importance d’un tel établissement, car “Internet ne peut pas être une zone de non-droit qui échappe au contrôle de nos sociétés” a t’il expliqué.

L’école est provisoirement installée à Dakar, dans les locaux de l’Ecole nationale d’administration (ENA), avant son prochain déménagement à Diamnadio, ville nouvelle en construction à une trentaine de kilomètres de la capitale sénégalaise.

Pour rappel, La cybercriminalité fait perdre aux pays d’Afrique subsaharienne quelque 3 milliards de dollars par an, soit 0,20% du PIB de la région. Selon une étude publiée le 21 février par McAfee, une société spécialisée dans la protection contre les attaques informatiques, et le think tank Center for Strategic and International Studies(CSIS). l’une des causes est le nombres restreins de professionels Africains de la cybersécurité. La venue de cette école est donc une aubaine pour l’Afrique. La création de l’école avait été annoncée en 2017 lors de la 4e édition du Forum international de Dakar sur la paix et la sécurité en Afrique.

Meliane Nomel

 

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici