La GSMA lance un Fonds d’innovation pour la connectivité rurale pour le Ghana et l’Ouganda

Le Groupe de spectrométrie moléculaire et atmosphérique (GSMA) a procédé le 9 octobre 2018 au lancement du fonds d'innovation pour la connectivité rurale. Ce fond vise à élargir l'inclusion numérique par le biais de nouvelles solutions technologiques innovantes. Ce qui permettra de connecter les communautés rurales non raccordées à l'Internet au Ghana et en Ouganda. Géré par la GSMA, Il est soutenu par le Département britannique pour le Développement International (DFID).

0
76

En partenariat avec Vodafone Ghana et MTN Uganda, ce fonds de la GSMA prévoit octroyer des subventions de € 342 000. Les  entreprises bénéficiaires devront présenter des solutions pour développer la connectivité rurale au Ghana ou en Ouganda. Les projets financés procéderont à des phases de tests des moyens novateurs. Afin de déployer des réseaux mobiles de  haut débit dans les zones rurales. Ils devront  s’assurer de la  “durabilité commerciale à long terme” de ces modèles.

A cet effet, un support analytique est mis à la disposition des entreprises sélectionnés. Ce document leur permettra d’identifier les sites commercialement viables à déployer. Ainsi que des rapports complets sur les performances techniques et commerciales.

“Le défi ne consiste pas seulement à étendre la couverture mobile via Internet aux zones rurales, mais à le faire de manière à assurer une durabilité commerciale à long terme” indique John Giusti, responsable des Affaires réglementaires à la GSMA dans un communiqué du groupe.

“L’innovation et le partenariat seront essentiels pour relever ce défi, et le Fonds d’Innovation pourrait jouer un rôle clé dans l’identification de nouveaux moyens pour utiliser la technologie mobile et connecter les personnes “ .A t’il poursuivit.

Par ailleurs,Les candidats devront avoir des connaissances dans au moins l’un de ces domaines. A savoir la technologie de station de base active ; l’infrastructure passive ; l’énergie ; le réseau de transmission ; l’opération et la maintenance ; ou les modèles d’affaires durables, indique le communiqué.

Pour rappel, La GSMA est une unité mixte de recherche (UMR) du CNRS français. Elle représente les intérêts des compagnies  de téléphonie mobile dans le monde entier.Elle réunit plus de 750 opérateurs appartenant à plus de 350 sociétés de l’écosystème mobile élargi.

Meliane Nomel

 

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici