ADA lance son premier atelier de finance digitale

0
457
Photos de groupe avec les représentants des différentes IMF et Arnaud De Lavalette, responsable de l'initiative de finance digitale de ADA

Après le lancement officiel de sa « Digital Finance Initiative » en octobre 2016, ADA a reçu de très nombreuses inscriptions et / ou manifestation d’intérêt de la part de ses partenaires du sud. Finalement ce sont les représentants de 9 IMF (Bénin, Mali, Burkina Faso et Sénégal) qui ont participé le  3 et 7 avril dernier,  au premier atelier Digital Finance à Cotonou au Bénin.

 
Au cours des dernières années, le développement des technologies dédiées aux services financiers, a eu un impact considérable, non seulement sur la finance traditionnelle, mais aussi dans le monde de la microfinance. De plus en plus de personnes qui gagnent seulement quelques dollars par jour ont désormais accès à internet et aux téléphones portables. En outre, pour beaucoup d’entre eux, surtout pour ceux qui habitent dans des zones rurales, la technologie mobile est devenue la première porte d’entrée vers les services financiers, mais aussi vers l’information et l’éducation. Les IMF ont donc un rôle important à joué.
Cet atelier avait  pour objectif de donner aux IMF participantes la vision la plus complète possible des enjeux, des opportunités et des contraintes que représentent les nouvelles technologies.  Les participants ont éte invités à analyser les principaux scénarios possibles et à évaluer les bénéfices attendus, ainsi que les impacts opérationnels, technologiques et règlementaires. Sur la base de cette évaluation, chaque participant aura la possibilité de fixer ses priorités et de définir son propre modèle (bénéfices attendus, prérequis de mise en œuvre, gouvernance, délais, budgets, etc.).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici