Côte d’Ivoire : Spécialisée dans les paiements électroniques, la start up Wizall y ouvre officiellement ses portes

La start-up spécialisée dans les paiements électroniques, Wizall,a officiellement lancé ses activités en Côte d’Ivoire. La cérémonie de lancement s’est ténue ce jeudi 14 mars 2019 à Abidjan.Ce lancement intervient trois mois après la prise de participations majoritaire du groupe Banque centrale populaire (BCP) du Maroc dans le capital de la start up Wizall.

0
727

« En intégrant un groupe BCP, leader au Maroc et dans le top 10 des banques Africaines, Wizall Money ambitionne maintenant de propulser son modèle sur l’ensemble du continent »,  a affirmé Sébastien Vetter, Cofondateur et Directeur Général du groupe Wizall.

Implanté désormais en Côte d’Ivoire, Wizall Money propose donc une interface dédiée pour des opérations de paiement, notamment des salaires, des bourses d’étude ou des allocations mais aussi de collecte. Elle cible principalement les entreprises, les ONG et les administrations ivoiriennes.

C’est une solution de paiement  100% inclusive. Elle neccessite ni ouverture de compte bancaire, ni abonnement ou forfait mobile auprès d’un opérateur de téléphonie.

Wizall Money offre une première solution 100% gratuite pour l’utilisateur final. C’est-à-dire qu’il y’a  pas de frais sur les opérations de retraits, de paiements ou de transferts d’argent. Ce qui vient ainsi révolutionner le Mobile money en Côte d’Ivoire.

Elle offre également une solution de paiements en espèces  aux entreprises ayant du  personnel non bancarisés. Avec wizall, les planteurs  possèdent donc d’une plateforme leur permettant d’épargner et de sécuriser leur révenus.

Une innovation de rupture qui permet à Wizall Côte d’Ivoire, de se placer également au service de la chaîne de valeur agricole, un enjeu de développement important pour le pays.

Ce qui l’emmena à signer une convention de partenariat stratégique avec l’Organisation pour la recherche d’appuis aux producteurs de café et de cacao (ORAP ). Ainsi qu’avec la Plateforme d’appui aux planteurs de la filière Café Cacao, pour le paiement électronique des productions de café-cacao aux planteurs.

Dans l’immédiat, une solution d’e-payment est en phase d’expérimentation auprès de 10 coopératives agricoles installées sur l’axe Abidjan- San Pedro (Sud-Ouest). A annoncé l’entreprise.

 Pour rappel, Wizall Money a été fondée au Sénégal en 2015 par Sébastien Vetter et Ken Kakeya. Filiale du Groupe Banque centrale populaire, la structure a développé en 4 ans un modèle de croissance rapide et innovant dans le secteur des paiements électroniques et du mobile money.  Wizall a enregistré déjà Sénégal 100 000 transferts par mois, 60 000 comptes clients, 2 milliards de FCFA mensuellement en circulation sur la plateforme et dispose d’une équipe de 60 collaborateurs. D’ici 2020, la start up compte s’installer bientôt au Mali et au Burkina Faso puis dans toute la zone UEMOA.

Meliane Nomel

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici