Algérie : la BEA lance son premier guichet dédié à la finance islamique

0
925

ALGER – La Banque Extérieure d’Algérie (BEA) a procédé, jeudi 30 Décembre 2021 à Alger, au lancement officiel de son premier guichet de commercialisation des produits de la finance islamique au niveau de son agence principale d’Alger, en parallèle au lancement de deux autres guichets similaires au niveau de deux autres agences à Ain El Defla et El Eulma.

Présidant l’inauguration officielle du guichet de la finance islamique de l’Agence d’Alger, sise au Boulevard Colonel Amirouche, le DG de la BEA, Lazhar Latreche, a expliqué que sa banque a proposé, au total, sept produits islamiques, affirmant qu’elle envisage également d’élargir « progressivement » les guichets de la finance islamique à ses autres agences, tout en diversifiant sa gamme de produits.

« Rien que pour l’année 2022, nous comptons ouvrir des guichets commercialisant les produits de la finance islamiques à travers 44 agences », a-t-il fait savoir.

Soulignant que les produits de la finance islamique proposés par sa Banque sont conformes aux préceptes de la Charia islamique, le responsable a assuré que « ces produits sont certifiés par l’Autorité charaïque nationale de la fatwa pour l’industrie de la finance islamique et agrées par la Banque d’Algérie ».

M. Latreche a, par ailleurs, souligné que la stratégie de la BEA, qui ambitionne de développer davantage les produits islamiques, s’inscrit en droite ligne avec les orientations du gouvernement qui vise à capter la masse monétaire qui circule dans le circuit informel.

« Cet argent, qui sera utilisé dans l’investissement productif, profitera largement à l’économie national », a-t-il insisté.

Parmi les produits de la finance islamique proposés par la BEA, il existe plusieurs produits destinés aux particuliers, à savoir, la Mourabaha automobile, Mourabaha immobilière, Mourabaha biens à la consommation, ainsi que le compte épargne islamique, lit-on sur les dépliants distribués par la Banque.

La BEA met également à la disposition de ses clients, particuliers et entreprises, un compte de dépôt d’investissement, non restreint à terme, qui correspond à des fonds bloqués pendant une période convenue lors de la souscription.

« Ces fonds seront utilisés par la banque dans des financements islamiques et les profits seront partagés entre les deux parties », a-t-on précisé.

RS avec ALGERIE PRESSE SERVICE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici