CMU, où en sommes nous?

0
982

La Couverture Maladie Universelle (CMU) est un système national obligatoire de couverture du risque maladie dont l’objectif est d’assurer l’accès à des soins de santé de qualité à moindre coût à l’ensemble des populations résidant en Côte d’Ivoire.

Lundi 28 Novembre 2022 dernier, une visite organisée par le ministère de la Santé, de l’Hygiène publique et de la Couverture Maladie Universelle et le ministère de l’Emploi et de la Protection Sociale, a permis a la presse d’en constater l’effectivité.

Daouda Belem, agent de la CMU à l’Hôpital général d’Adjamé, a expliqué que le patient à jour de ses cotisations CMU reçoit un bon qui lui permet de payer seulement 30% de la consultation. Et si ses examens ou médicaments font partie du panier de soins, il bénéficie d’une réduction de 70% : « La consultation chez un spécialiste est facturée au minimum à 2 000 FCFA. Avec le ticket modérateur, le patient ne paie que 30%, soit 600 FCFA », a-t-il expliqué.

Et d’ajouter que le patient est orienté par l’agent CMU vers une pharmacie agréée : « La CMU a un panier de soins. Nous vérifions toujours si l’examen prescrit par le médecin est pris en charge par l’assurance. C’est après vérification que le bon est délivré à l’assuré ».

Séverin Armand Kouassi, inspecteur d’orientation, est venu en consultation pour un mal d’oreille. « J’ai la carte CMU depuis deux ans. Cela fait un an que j’ai commencé à l’utiliser ici même à l’Hôpital général d’Adjamé. Franchement, j’ai été surpris du faible coût des prestations qui sont pourtant de qualité. J’ai fait un audiogramme qui ne m’a coûté qu’environ 1 500 FCFA. J’ai aimé la prise en charge », a-t-il reconnu.

Kouakou Kouadio, quant à lui, a déjà bénéficié des avantages de sa carte CMU dans un centre de santé urbain à Agnibilékrou. Là-bas, les choses s’étaient bien passées pour lui. Et depuis lors, il n’hésite plus à s’en servir où qu’il soit. C’est pourquoi, il s’est rendu au Service médical des Fonctionnaires au Plateau où le médecin traitant a déclaré qu’il souffrait d’un paludisme. « J’ai payé 1 530 FCFA à la caisse et je n’ai déboursé qu’un peu plus de 1 000 FCFA à la pharmacie logée au sein de ce service médical », a témoigné ce fonctionnaire.

Toujours au Plateau, notamment au Centre de santé urbain Edmond Basque, Marie-Dominique Ayéwa, agent CMU, a révélé que l’établissement reçoit au quotidien en moyenne 17 à 20 patients assurés de la carte CMU. Depuis le démarrage de l’opération, plus 2 500 assurés CMU ont bénéficié des prestations dans les 14 services que compte la Formation sanitaire Edmond Basque au Plateau, selon son directeur général, Jaber Nemer.

Au 30 septembre 2022, le nombre de personnes enrôlées à la CMU se chiffrait à 3 509 800 pendant que 3 439 129 cartes d’adhérents ont été produites et 2 496 314 distribuées. 1 240 établissements sanitaires et 832 officines pharmaceutiques sur l’ensemble du territoire sont prestataires et partenaires de la CMU.

Qui a le droit à la CMU ?

La Complémentaire santé solidaire bénéficie à l’ensemble du foyer, qui se compose : de vous-même ; de votre conjoint(e) ou de votre concubin(e) ou de votre partenaire dans le cadre d’un Pacs (pacte civil de solidarité) ; des personnes à votre charge de moins de 25 ans.

Piece a fournir

  • CNI ou Passeport ou Attestation d’identité ou Permis de conduire pour les nationaux
  • Carte consulaire ou Titre de séjour pour les non nationaux
  • Extrait de naissance ou Carte d’étudiant ou Carte Scolaire pour les enfants de – 18 ans
  • Déclaration sur l’honneur, disponible sur le site d’enrôlement remplie en présence de 02 témoins majeurs pour les personnes sans document administratif
  • Pour les ayants droit (bénéficiaires) :
    Le reçu ou la carte d’assuré de l’ouvrant droit (assuré payeur) / L’acte de mariage pour le conjoint ayant droit

Comment je paie ma cotisation ?

  • Pour les fonctionnaires ou salariés en activité ou à la retraite : Tout document officiel comportant le numéro matricule fonction publique ou CNPS
  • PRODUCTEURS AGRICOLES, ARTISANS, COMMERCANTS, TRANSPORTEURS
  • 1000F /mois
  • ETUDIANTS
  • 1000F /mois
  • Les cotisations sont versées en 06 tranches de 2 000F CFA par mois, entre le 1er janvier et le 30 juin de chaque année. La possibilité est donnée à ceux qui le désirent de payer jusqu’à 12 mois de cotisation en une seule fois.
  • FONCTIONNAIRES ET AGENTS DE L’ÉTAT EN ACTIVITÉ ET À LA RETRAITE
  • 1000F /mois
  • Les cotisations sont prélevées par les soldes civile et militaire pour les fonctionnaires et agents de l’Etat en activité, et par la CGRAE pour les fonctionnaires et agents de l’Etat a la retraite.
  • SALARIÉS, RETRAITÉS DU SECTEUR PRIVÉ ET ASSIMILE
  • 1000F /mois
  • Les cotisations seront recouvrées par la CNPS auprès des employeurs à raison de 50% à la charge du salarié. L’employeur prend à sa charge 50% des cotisations du salarié, de l’épouse et de six (6) enfants au maximum qui n’ont pas encore atteint l’âge de vingt-et-un (21) ans.

Le retrait de votre carte dans les points agrées

Cas de perte ou de vol

En cas de perte ou de vol de la carte d’assuré CMU, le titulaire doit: 

  • Se faire établir un certificat de perte par les autorités compétentes
  • Faire une demande d’établissement d’un duplicata de la carte d’assuré adressée à la CNAM, dans les 15 jours suivant la date du vol ou de la perte

Pendant le délai de deux mois d’établissement de ce duplicata, la CNAM vous délivrera une attestation de droits tenant lieu de carte d’assuré.

panier de soin

Le panier de soins est l’ensemble des prestations médicales couvertes par la CMU.

Pathologies couverts

  • la chirurgie digestive
  • la dermatologie et vénérologie
  • la gynéco-obstétrique
  • les maladies infectieuses
  • l’odontologie
  • l’ophtalmologie
  • l’oto-rhino-laryngologie
  • la pédiatrie
  • la pneumologie
  • la stomatologie
  • la traumatologie-orthopédie.


La Couverture Maladie Universelle (CMU) comprend deux régimes. Un régime Général de Base (RGB), contributif, à raison de 1 000 FCFA par mois et par personne, ainsi qu’un Régime d’Assistance Médicale (RAM), non contributif, pour les personnes démunies qui étaient exclues du système de santé.

La CMU a été instituée par la loi n° 2014-131 du 24 mars 2014 pour la mise en œuvre d’un système national obligatoire de couverture du risque maladie en vue d’assurer à l’ensemble des populations ivoiriennes et non ivoiriennes vivant en Côte d’Ivoire, un accès équitable à des soins de santé de qualité à travers des mécanismes de prise en charge collective et solidaire des dépenses de santé.

Rachelle SEKONGO avec Gouv.CI et CNAM

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici