Côte d’Ivoire: La BRVM et l’ARRE signent un mémorandum d’entente

La Bourse régionale des valeurs mobilières (Brvm) et l’Autorité de régulation du système des récépissés d’entreposage (Arre) ont signé un partenariat, un mémorandum d’entente. Cet accord s’inscrit dans le cadre de l’exécution du projet de création de la Bourse des matières premières agricoles de Côte d’Ivoire (BMPA). La signature a eu lieu ce mercredi 26 février à Abidjan.

0
382

Selon la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières( BRVM) , Cet accord a pour objectif la mise en place  d’un cadreinstitutionnel de coopération entre l’ARRE et la BRVM.  Lequel cadre  va agir  pour le compte de la  Bourse Des Martières Premières Agricoles( BMPA) en constitution . Ainsi que l’identification, l’évaluation et l’exploitation des synergies et de la complémentarité entre les acteurs de la BMPA. Aussi, La négociation des récépissés d’entrepôts du Sre sur le système de négociation de la BMPA.

Ce qui va permettre le  financement et  la construction in fine d’un marché agricole organisé autour du Système de récépissé d’entrepôts (Sre) et de la Bourse des matières premières.

« La BMPA de Côte d’Ivoire sera un marché organisé de classe mondiale qui apportera des solutions aux enjeux et défis de l’écosystème agricole ivoirien et constituera un outil financier de gestion des risques. Elle atteindra ses objectifs quand un producteur sera en mesure de choisir sa cadence de production en fonction des prix au comptant et à terme déterminés par l’offre et la demande ».  A déclaré Edoh Kossi Amenouve, directeur général de la BRMV.

Justin Koffi, Directeur Général de l’ARRE, a signifié à son tour que ce  programme est très  ambitieux  de la part de la Côte d’Ivoire qui a plus « de 23 produits agricoles éligibles pour des récépissés d’entreposage. Elle ne peut donc réaliser une transformation structurelle de son économie sans créer une bourse des matières premières agricoles fondée sur un système d’entreposage supporté par des récépissés d’entreposage efficaces, fiables et conformes aux normes et standards internationaux ». A-t-il dit.

Pour rappel, l’Autorité de Régulation Du Système de Récépissés d’Entreposage ( arre)   a pour mission entre autre, de réguler et de contrôler le fonctionnement du système de récépissés d’entreposage, de mettre en place un système de contrôle de récépissés d’entreposage électronique fiable et sécurisé. En 2019, l’ ARRE a signé un partenariat le Goupe TBEA (Chine). Ce contrat commercial porte sur la construction de 108 entrepôts dans les zones de production de l’anacarde avec une capacité globale de stockage de plus de 500 000 tonnes. 

Meliane Nomel

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici