Uemoa : Le secteur de la microfinance a alloué plus de 887 milliards FCFA de crédit en 2016

0
61
Les crédits alloués par les systèmes financiers décentralisés (SFD) de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) ont atteint 887,8 milliards FCFA (environ 1,420 milliard de dollars) au terme de l’année 2016 selon les données collectées auprès de 119 SFD par la Commission bancaire de l’union.

 

Selon le rapport de la commission, ces crédits ont progressé annuellement de 20,1% par rapport à l’année 2015.  « Leur structure reste dominée par les crédits à la clientèle (82,3% en 2016 après 81,5% à fin décembre 2015) », souligne les responsables de la Commission bancaire.

Ainsi, les crédits à la clientèle ont augmenté de 22,1%, en variation annuelle, pour s’établir à 731 milliards FCFA en 2016. Ils sont composés des crédits à court terme, des crédits à moyen et long termes et des engagements de crédit-bail.

 

Les crédits à court terme s’élèvent à 336,5 milliards FCFA et représentent 46% du total des crédits. Ils ont enregistré un accroissement de 9,7%, en rythme annuel, après 43,5% à fin 2015.

Quant aux crédits à moyen et long termes, ils ont affiché une progression annuelle de 21,1%, par rapport à l’exercice précédent. Ils représentent 51,6% du total des crédits (soit 377,4 milliards) contre 49,1% un an auparavant.

Tandis que les engagements de crédit-bail, pour leur part, ont enregistré une forte croissance de 165,1% en rythme annuel à fin décembre 2016 (contre 68,6% un an plus tôt) en atteignant 228 millions FCFA.

 

Concernant la qualité du portefeuille, les données de la Commission bancaire laissent entrevoir que les créances en souffrance nettes des SFD s’élèvent à 16,9 milliards FCFA à fin 2016 après 16,5 milliards FCFA en 2015.

En conséquence, les taux brut et net de dégradation du portefeuille classé à risque  sont ressortis, respectivement à 3,7% et 2,3% à fin 2016, en contraction de 0,6 point et 0,3 point de pourcentage par rapport à 2015.

 

Avec Apanews

 

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici