Bceao / Sénégal : Environ Un milliard de Fcfa dans des « comptes dormants »

0
1491
credit photo , Intellivoire
La Banque centrale des États de l’Afrique de l’ouest (Bceao) a recensé environ un milliard de Fcfa sur  1057 « comptes bancaires dormants », fin juin 2017, au Sénégal. Un dispositif a été mis en place pour retrouver leurs propriétaires ou leurs héritiers.

 
 
L’expression «  comptes dormants »  désigne des comptes qui n’ont plus connu de mouvements (dépôt ou retrait) depuis au moins huit ans.  La Banque centrale des États de l’Afrique de l’ouest (Bceao) est à la recherche des propriétaires des 1.057 comptes bancaires dont le montant cumulé ne dépasse pas un milliard de Fcfa, a révélé Ahmadou Al Aminou Lô, le Directeur national de la Bceao .
Les titulaires sont-ils décédés ou sont-ils simplement assez riches pour oublier qu’ils avaient un compte bancaire dans une banque ?
 

Désormais, les banques devront  déclarer ces comptes  puis les transférer à la Bceao

La Bceao va gérer elle-même  ces comptes à travers un dispositif bien défini. « Nous avons discuté avec les banques des voies et moyens de démarrer de manière efficace ce dispositif. Lorsque un compte n’a pas connu de mouvements sur une durée de huit ans, nous considérons que c’est un compte dormant. En ce moment, nous demandons à la banque d’aller à la recherche du client propriétaire par tous les moyens pendant deux ans», a expliqué M. Lô.
 
Si les recherches des banques se révèlent infructueuses, les fonds seront transférés à la Bceao. Cette dernière publiera sur son site internet la liste de ces comptes.  La Bceao  a une obligation de les garder pendant 30 ans. Si les fonds ne sont pas réclamés, ils sont considérés comme dévolus au Trésor du pays concerné. « C’est une façon de ne plus laisser l’argent dans les livres des banques et qu’ils y dorment trop longtemps. Si l’héritier ou le titulaire se manifeste, le compte lui sera reversé, sinon on le verse au Trésor public », a affirmé le Directeur.
 
La question de ces « comptes dormants », comme d’autres dossiers, a été au cœur des échanges de la deuxième rencontre trimestrielle entre la Direction nationale de la Bceao et les Directeurs généraux des banques et établissements financiers du Sénégal.
 
 
Viviane Yoboué avec  Le soleil.sn
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici