La Banque Islamique de Développement prête main-forte à la Société Tunisienne de l’Electricité et du Gaz

La Société islamique internationale de financement du commerce (SIFC), filiale de la Banque islamique de développement (BID), vole au secours de la Société tunisienne de l’électricité et du gaz (STEG). Elle lui a accordé un prêt de 154 millions de dollars soit 462 Millions de dinars étalé sur une période de 3 ans. Ce prêt représente une « bouffée d’air »pour la société Tunisienne qui connait actuellement une situation « critique ». L’information est rendue publique le 5 février 2019 par la société islamique.

0
596
Crédit: Espace Manager

Le prêt accordé  par la Société islamique internationale de financement du commerce (SIFC) à la Société tunisienne de l’électricité et du gaz (STEG ) vient respecter  l’engagement pris par la Banque Islamique de Développement (BID) lors de la 43ème session des  Assemblées annuelles du Groupe de la BID tenues en avril 2018 à Tunis. La banque de développement islamique avait promis mobiliser une enveloppe de 1,5 milliard de dollars en faveur de la Tunisie.

« Cette enveloppe permettra d’équilibrer les états financiers de la STEG qui affronte une situation critique due à l’augmentation du prix de baril de pétrole sur le marché international, outre la régression de la valeur du dinar face aux autres monnaies, le phénomène du vol de l’électricité et les dettes contractées auprès des clients de la société « , a souligné le Président Directeur Général  de la STEG, Moncef Harrabi.

« Ce financement permettra également de payer le gaz naturel importé de l’Algérie » a-t-il ajouté

Pour sa part, le ministre du Développement, de l’investissement et de la coopération internationale, Zied Laadhari, a affirmé que cette enveloppe permettra de financer les besoins de la Tunisie dans les domaines du commerce extérieur, outre les importations de marchandises stratégiques par le biais des entreprises publiques.

Sachant que les entreprises publiques Tunisienne en difficulté ont perdues plus de 2,72 milliards de dollars. Révèle le quotidien Marocain l’économiste.

Ce prêt serait donc une bouffée d’air pour le groupe Tunisien qui connait bons nombres de difficultés ces derniers temps. Notamment entres autres, les coupures intensifs d’électricité que connait le pays ces temps ci.

Près de « 250 interventions, en effet,, ont été réalisées, dans la nuit du jeudi 24 janvier 2019, pour rétablir le courant électrique dans des zones enclavées » expliquent les confreres Tunisiens de « espace Manager ».

Par ailleurs, d’après toujours le ministre Tunisien, cette coopération avec la SIFC sera axée, au cours de la prochaine période, sur le développement des exportations tunisiennes et leur accès aux marchés africains et arabes.

Pour rappel, crée en 1975, la Banque Islamique de Développement( BID) entretient une coopération de plus de 40 ans avec la Tunisie. « Plus de 160 projets »  ont été financé dans le secteur du commerce, a indiqué le ministre Tunisien du Développement, de l’investissement et de la coopération internationale. Le groupe a donc contribué au financement de plusieurs projets soit 3,2 milliards répartis sur divers secteurs. Et une assistance technique de 24 millions selon l’économiste.

Meliane Nomel

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici