Côte d'Ivoire/assurance maladie : Les cotisations pour la couverture maladie universelle débuteront en Avril

Les cotisations pour la couverture maladie universelle en Côte d’Ivoire demareront le 1er avril 2019. L’information est donné par Oumar Coulibaly, médecin conseil à la Caisse nationale d'assurance maladie (CNAM), lors de l’evénement « Santé Expo 2019 » tenu à Abidjan du 7 au 9 février 2019.

0
470

Il s’agit pour les autorités ivoiriennes de faire, dès l’année prochaine, de la Couverture Maladie Universelle, l’assurance de base dans leur pays

 La CMU devient « l’assurance de base en Côte d’Ivoire et toutes les autres assurances, des assurances complémentaires ». a indiqué Dr Coulibaly.

Les activités concernant la CMU devraient « bientôt s’accélérer avec la phase de généralisation. Les soins pourront commencer à partir du 1er juillet, après le délai de carence de trois mois à l’issue de laquelle on espère atteindre au moins 2 millions de cartes produites au niveau de SNEDAI », groupe chargé de l’identification des populations, enchérit ‘il.

Les cotisations seront prélevées via des organismes de gestion déléguée, chargée de faire la collecte des cotisations des assurés. Ainsi, pour ceux qui travaillent dans le privé, c’est la CNPS (Caisse nationale de prévoyance sociale) qui collecte les cotisations auprès de l’employeur. Pour les fonctionnaires et agents de l’Etat en activité et à la retraite, les cotisations sont prélevés par les soldes civile et militaire ou par la CGRAE » a expliqué Oumar Coulibaly

Par ailleurs, la Couverture Maladie Universelle ne renie pas l’assurance privée mais se présente comme une autre condition à laquelle faudra être soumis.

« Toutes les personnes qui ont une assurance privée, à partir de janvier 2020, pour pouvoir continuer à bénéficier des services et des prestations des assurances privées, il faut d’abord avoir été enrôlé ou être reconnu comme assuré CMU », a relevé le médecin conseil à la CNAM.

D’ailleurs, selon lui, la loi fait « obligation » aux compagnies d’assurance de demander à leur adhérent de se faire enrôler d’abord à la CMU avant de pouvoir souscrire et continuer avec les assurances privées.

Pour rappel, la Côte d’Ivoire a lancé en juin 2018, la couverture maladie universelle. Il s’agit pour le gouvernement, à travers cette assurance, de garantir l’accès à des soins de santé de qualité à l’ensemble de la population résidant en Côte d’Ivoire, dans des conditions financières soutenables.

Liza Bambo

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici