Cameroun: La fintech Diool lève 3,5 millions $ pour développer ses services de paiements digitaux

0
407
Fintech

La start-up camerounaise Diool, spécialisée dans l’agrégation des moyens de paiements mobiles via une plateforme unique, vient de mobiliser 3,5 millions de dollars, soit 1,8 milliard de FCFA, nous apprend Investir au Cameroun. Grâce à cette levée de fonds, la fintech camerounaise entend développer ses services de paiements digitaux. « Notre prochaine étape est de développer l’équipe et le produit à l’échelle du Cameroun, avant d’attaquer d’autres pays », a déclaré Serge Boupda, le co-fondateur de Diool.

Parmi les investisseurs ayant contribué à cette levée de fonds, les responsables de Diool citent les Lundin, une famille de milliardaires suédo-canadiens basée en Suisse, qui détient des actifs dans l’industrie pétrolière (Lundin Energy, International Petroleum, ShaMaran Petroleum, Africa Energy) et minière (Lucara Diamond, Denison Mines, Filo Mining, Josemaria Resources, NGEx Minera, Lundin Gold, Lundin Mining).

Concrètement, à travers sa plateforme, Diool permet de faciliter les transactions entre les commerçants et leurs clients ou fournisseurs. Fondée en 2015 par Serge et Philippe Boupda (photo), cette plateforme électronique revendiquait, 2 ans seulement après sa mise en service, le recrutement de 2 000 commerçants, pour environ 120 millions de dollars (plus de 65 milliards de FCFA) de transactions traitées via la plateforme.

Rachelle SEKONGO Avec Agence Ecofin

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici