Banque Mondiale : La Côte d’Ivoire revendique actuellement un
portefeuille de plus de trois milliards de dollars

0
282

600 millions de dollars US, soit environ 360 milliards FCFA, c’est le montant
total des deux accords que le ministre de l’Economie et des Finances ivoirien,
Adama Coulibaly a signé avec la banque mondiale lors des réunions annuelles
de printemps du FMI et de la Banque mondiale à Washington. Cette somme
allouée à la Côte d’Ivoire servira à améliorer le réseau routier et à développer
certaines villes.
Selon la Directrice des Opérations de la Banque mondiale en Côte d’Ivoire,
Coralie Gevers, pour le premier accord, la banque mondiale a accordé 300
millions de dollars US (environ 180 milliards FCFA). Et cette somme est
destinée au développement des villes secondaires, particulièrement celles situées
au Nord du pays. Quant au second accord, il s’élève aussi à 300 millions de
dollars et servira à la construction et la réhabilitation du réseau routier ivoirien.
Le Ministre de l’Economie et des Finances ivoirien, Adama Coulibaly a indiqué
que la collaboration entre la Banque mondiale et la Côte d’Ivoire revendique
actuellement un portefeuille de plus de trois milliards de dollars (environ 1.800
milliards FCFA) qui va certainement être élargi.
En outre, le gouvernement s’est engagé dans l’amélioration des conditions de
vie des populations vivant en Côte d’ivoire, dans les villes et les zones rurales. Il
bénéficie à cet effet de l’appui et de l’engagement remarquable de la quasi-
totalité de ses partenaires techniques et financiers dont la Banque mondiale.
Un premier accord d’un montant de 282 000 euros a déjà été signé pour cette
cause. Il concerne « le projet de développement durable et inclusif des villes
secondaires ; le second accord vise la connectivité inclusive et d’infrastructures
rurales ».

Source : https://comprendre.media/

Belemkoabga Gilles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici