Economie CEDEAO : le FMI confirme la Côte d’Ivoire à la deuxième place

0
173

L’économie de la Côte d’Ivoire occupe la deuxième place au sein de la Communauté économique des états de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), selon les informations données par le confrère Sika Finance.

Selon les explications, la Côte d’Ivoire a réalisé un produit intérieur brut (nominal) de 79,43 milliards de dollars fin 2023, une performance qui lui permet de ravir la place de la deuxième plus importante économie de l’Afrique de l’Ouest au détriment du Ghana et derrière le géant Nigéria dont le niveau de production (PIB) s’est établi à 390 milliards de dollars.

Le PIB nominal ghanéen qui s’est accru de 6% à 76,63 milliards de dollars en 2023 n’aura pas été suffisant pour compenser la hausse de 13,2% du niveau de la production ivoirienne.

La Côte d’Ivoire récolte ainsi les lauriers d’une stratégie d’investissements massifs principalement dans les infrastructures et l’énergie, mise en œuvre par les autorités depuis 2012. Ces investissements ont permis d’asseoir une trajectoire de croissance robuste avec un taux de croissance moyen annuel de 7% depuis lors, à l’exception de 2020 où la croissance a ralenti à 2% du fait de la crise sanitaire.

En revanche, le Ghana fait face à des défis économiques actuels, notamment une gestion complexe de sa dette publique, qui a atteint 71,2% du PIB à la fin de 2022. Cette situation a conduit le pays à négocier, en mai 2023, un accord de 3 milliards de dollars avec le Fonds monétaire international (FMI) dans le but de restructurer sa dette.

Le Sénégal et la Guinée avec un PIB respectif de 31,14 milliards dollars et 23,2 milliards de dollars en 2023, complètent le top 5 des économies les plus importantes de la CEDEAO.

En maintenant ce rythme de croissance, la Côte d’Ivoire, désormais classée comme le dixième pays le plus prospère d’Afrique, devrait dépasser les 100 milliards de dollars de PIB d’ici 2026, selon les projections du FMI. Cette performance la positionnera parmi les huit économies les plus importantes du continent.

Sandra Kohet (Avec Sika Finance)