Banque des États de l’Afrique Centrale : Yvon Sana Bangui, nouveau gouverneur

0
226

Le Centrafricain Yvon Sana Bangui a été nommé gouverneur de la Banque des États de l’Afrique Centrale (BEAC) à l’issue d’un sommet virtuel des chefs d’État. Il succède au Tchadien Abbas Mahamat Tolli, arrivé en fin de mandat depuis le 6 février dernier. À en croire la présidence tchadienne, Abbas Mahamat Tolli a pour sa part été adoubé par les chefs d’État de la CEMAC comme candidat au poste de président de la Banque Africaine de Développement (BAD).

En tant que gouverneur de la BEAC, il va assurer la direction de la Banque centrale et sera notamment assisté dans ses fonctions par le Tchadien Souleymane Mahamat Djibrine, également nommé, directeur général des études, finances et relations internationales par les chefs d’État.

Une biographie diffusée largement sur les réseaux centrafricains fait état d’études menées au Maroc et en France ; des études spécialisées en informatique ainsi qu’en économie et gestion publique. 

Originaire de la Lobaye, région du sud-ouest du pays, Yvon Sana Bangui, qui fêtera ses 50 ans au mois de mai, aurait débuté son parcours professionnel comme ingénieur data pour un opérateur de téléphonie, enseigné à l’Université de Bangui avant de rejoindre la BEAC, il y a près de 20 ans.

En effet, il n’est pas un inconnu de la maison. Il y cumule 19 ans d’expérience. Il intègre la Banque en 2005 en tant qu’agent d’encadrement supérieur. Par la suite, il va gravir plusieurs échelons avant d’être nommé au poste de directeur central des systèmes d’information de la Banque en 2017. Une fonction qu’il occupait avant sa désignation comme gouverneur.

La Banque des États de l’Afrique centrale est la principale institution monétaire de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale et la banque centrale commune aux six États qui la constituent.

Jemima Orou avec BFI